France/ Présidentielle 2017: François Fillon, candidat investi de la droite

Publié par Bilal Müftüoğlu le . Publié dans France Politique

L'ancien Premier ministre remporte largement le second tour de la primaire de la droite face à Alain Juppé pour devenir le candidat officiel de la droite à l'élection présidentielle de 2017 en France.

AA - Paris - Bilal Müftüoğlu - François Fillon, ancien Premier ministre français sous la présidence de Nicolas Sarkozy, est officiellement devenu candidat des Républicains (LR) suite à sa victoire dimanche au second tour de la primaire de la droite.

Le député de la 2e circonscription de Paris a remporté le second tour de la primaire avec 67,8% des voix selon les résultats provisoires (7177 bureaux de vote sur 10229) face à Alain Juppé, maire de Bordeaux, qui n'a eu que 32,2% des voix. 

Juppé a aussitôt reconnu sa défaite à la primaire, dans un discours qu'il a prononcé depuis le QG de sa campagne dans le 7e arrondissement de Paris. "Je termine cette campagne en homme libre, qui n'aura transigé ni envers ce qu’il est, ni envers ce qu’il pense", a déclaré le maire de Bordeaux, félicitant Fillon de "sa large victoire".

Juppé a également fait part de son soutien à Fillon pour la course présidentielle face à la gauche et l'extrême-droite, lui souhaitant la victoire en mai prochain. Il a par ailleurs adressé un message d'espoir aux jeunes pour continuer "le chemin qu'[ils ont] tracé dans cette campagne".

Fillon qui a pris la parole depuis son QG quelques minutes après le discours de Juppé, a salué une victoire qui a "battu tous les scénarios écrits d’avance", faisant allusion aux sondages qui prévoyaient pour la plupart la victoire de Juppé à la primaire. 

Sur un ton apaisé, Fillon a adressé un "message d'amitié, d'estime et de respect" à Juppé, tout en disant avoir "une pensée particulière" pour Nicolas Sarkozy, qui a été le premier homme politique à le féliciter de sa victoire, dans une déclaration sur Twitter. 

Fillon s'est, en revanche, montré très critique envers le président sortant François Hollande et son quinquennat "pathétique". "François Hollande a abaissé la fonction présidentielle, je mesure la gravité de la situation et les attentes de nos compatriotes", a-t-il ainsi soutenu. 

Marine Le Pen, présidente du Front national (FN) et candidate à la présidentielle de 2017, s'est attaquée de son côté au programme politique de Fillon, au micro d'Europe 1, dès l'annonce de la victoire de ce dernier. 

Fillon aurait "le pire programme de casse sociale qui ait jamais existé" ainsi qu'une vision "européiste", d'après Marine Le Pen, qui a par ailleurs estimé que les deux se retrouveraient "véritablement projet contre projet" dans le cadre de la campagne présidentielle.

 

 

François Fillon

 


 

Mots-clés: France, politique france, marine le pen, front national, nationalité, éléctions, élections présidentielles, primaires, politique, juppé, alain juppé, les républicains, france politique, Bilal Müftüoğlu, parti socialiste, france élections presidentielles , france élections presidentielles 2017, nicolas sarkozy, nationalité française, françois fillon, primaires france, primaires droite et centre france, primaires gauche france, nathalie kosciusko-morizet

Imprimer