Les Franco-Turcs plus que jamais mobilisés pour la Présidentielle française

© actualite-news.com

Les Franco-Turcs qui boudaient en partie les urnes affirment, cette fois-ci, leur volonté de faire entendre leur voix à l'élection présidentielle de 2017 en France, dans des déclarations à Anadolu.

 

AA - Paris - Bilal Müftüoğlu & Fatma Esma Arslan - Les Franco-Turcs, généralement peu présents aux élections françaises, se disent cette fois-ci "plus que jamais mobilisés" pour se rendre aux urnes lors de l'élection présidentielle de 2017 dans l'objectif de "marquer leur présence" dans leur pays d'adoption. 

Les Turcs installés en France et les Franco-Turcs, majoritairement descendants d'ouvriers arrivés dans ce pays dans les années 1970 et 1980, se dépêchent de récupérer leurs cartes électorales avant le 31 décembre 2016, date limite pour l'élection présidentielle qui se tiendra au printemps prochain. 

Interrogés par Anadolu, ces jeunes Franco-Turcs affirment, tous, leur volonté de faire entendre leurs voix, quelles que soient leurs orientations politiques, contrairement à leurs parents, qui n'étaient pas de nationalité française ou qui boudaient pour la plupart d'entre eux les urnes en France. 

Parmi ces Franco-Turcs, Muhammet Macit, 25 ans, indique avoir observé une prise de conscience au sein de la "communauté" pour l'élection présidentielle, qui conduirait à un taux de participation plus élevé. 

"Il est temps d'afficher notre présence", insiste-t-il, dans une déclaration à Anadolu. 

Elif Güngörmez, une autre jeune Franco-Turque, souligne, elle aussi, avoir constaté un intérêt "beaucoup plus important que par le passé" chez les Turco-Français pour l'élection présidentielle de 2017. "Cette élection nous permettra enfin de faire entendre notre voix", note-t-elle. 

"Le vote consolide notre existence en France"

Çetin Kömür qui travaille dans le secteur des télécommunications estime, pour sa part, que ce sont les jeunes de la troisième génération qui marqueront la rupture avec les tendances électorales des générations précédentes. "Le vote consolide notre existence en France. Les jeunes en sont conscients", soutient-il. 

"Nous votons non seulement pour notre génération, mais aussi pour celles à venir", renchérit de son côté, Emrah Yüce, 23 ans, qui estime que les Franco-Turcs "sont mobilisés plus que jamais" pour cette élection présidentielle. 

"Les Turcs participent activement à la vie politique au sein des comités électoraux"

Fatma Çakır, étudiante en master, défend l'idée d'une réconciliation des Franco-Turcs avec la vie politique en France. "Nos parents ne s'intéressaient pas à la politique [en France] ayant toujours comme idée qu'ils allaient rentrer en Turquie. Or, nous, nous sommes nés ici et considérons la France comme notre patrie", affirme-t-elle. Et d'ajouter : "Les Franco-Turcs ne se contentent pas de voter aux élections. Ils participent activement à la vie politique au sein des comités électoraux". 

Aziz Şahin, ingénieur civil de 28 ans, se félicite lui aussi que les Franco-Turcs fassent partie de la classe politique, rappelant qu'ils jouent un rôle important, même dans les primaires des partis politiques. 

Olcay Çakır, 27 ans, appelle de son côté les hommes politiques à intégrer les attentes de la "communauté franco-turque" dans leurs campagnes électorales. 

Une élection en suspens

L'ancien Premier ministre François Fillon a remporté le premier tour de la primaire des Républicains (LR) avec 48% des voix tandis qu'Alain Juppé, maire de Bordeaux, est arrivé en deuxième place avec 27% des voix. 

La droite déterminera ce week-end son candidat à l'élection présidentielle qui aurait, selon la majorité des sondages, de fortes chances de se qualifier au second tour du scrutin et de devenir même le futur Président de la République. 

Pour sa part, le Parti socialiste (PS) n'a toujours pas désigné son candidat à l'élection présidentielle dans l'attente de la déclaration officielle de la candidature du président sortant François Hollande.



 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

Mots-clés: France, politique france, front national, actualité immigration, nationalité, éléctions, élections présidentielles, primaires, politique, juppé, alain juppé, les républicains, france politique, Bilal Müftüoğlu, Ümit Dönmez, turcologie, turcs étranger, turcs europe, turcs émigrés, turcs sociologie, parti socialiste, franco-turcs, turcophile, france élections presidentielles , france élections presidentielles 2017, nicolas sarkozy, nationalité française, Fatma Arslan Esma, françois fillon, primaires france, primaires droite et centre france, primaires gauche france, franco-turcs politique, franco-turcs engagement politique, franco-turcs politique france, franco-turcs politique turquie, franco-turcs élections, franco-turcs présidentielles

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]