Un chef du groupe séparatiste basque «ETA» arrêté en France

Publié par Nadia Akari le . Publié dans France Politique

En cavale depuis 2008, Mikel Irastorza a été arrêté dans le village d’Ascain lors d’une opération conjointe franco-espagnole.

 

AA/Madrid / Alyssa McMurtry - Le chef du groupe séparatiste basque ETA a été arrêté, samedi, dans le Sud-ouest de la France lors d’une opération conjointe franco-espagnole, a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur.

Mikel Irastorza, âgé de 41 ans, a été arrêté dans une maison du village d’Ascain, a ajouté le ministère dans un communiqué.

Il était en fuite depuis 2008, mais avait dirigé le groupe pendant plus d’un an après l’arrestation en France des précédents dirigeants du groupe.

Irastorza est le septième chef de l’ETA [Euskadi Ta Askatasuna (ETA) - Organisation armée basque indépendantiste] à être arrêté depuis la déclaration d’un cessez-le-feu en 2011, a indiqué le journal espagnol « El Mundo ».

L’opération qui a mené à sa capture se poursuit encore, et d’autres arrestations de membres de l’ETA pourraient suivre, d’après les médias espagnols.

Etxerat, une association des familles de personnes emprisonnées en raison d’activités en soutien au Mouvement de libération nationale basque, affirme que 346 membres de l’ETA sont actuellement derrière les barreaux.


 

Bleu Blanc Rouge

 


 

Mots-clés: France, condamnation prison ferme, actualité terrorisme, terrorisme, europe terrorisme, terrorisme belgique, france terrorisme, Nadia Akari, Alyssa McMurtry, france sécurité, france sécurité intérieure, dgsi, menace terroriste, menace terroriste france, menace terroriste europe, risque attentat france, espagne, basque, mouvement séparatiste basque, Euskadi Ta Askatasuna (ETA), el mundo, espagne presse, espagne terrorisme, pays basque, prison europe, prison france

Imprimer