France: Gouvernement et CFCM conviennent d'un nouvel "Islam de France"

Publié par Bilal Müftüoğlu le . Publié dans France Politique

Le gouvernement officialise la création de la Fondation de l'islam de France, proposant également l'établissement d'une association cultuelle "présidée par un Français de confession musulmane".

 

AA - Paris - Bilal Müftüoğlu - Le gouvernement français et les représentants du culte musulman ont convenu lundi sur l'émergence d'un nouvel "islam de France", qui sera désormais organisé autour de deux fondations culturelle et cultuelle, sur le plan officiel. 

S'exprimant à l'issue de la journée de travail avec les représentants du culte musulman, dont le Conseil français du culte musulman (CFCM), le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a officialisé la création de la Fondation de l'Islam de France, avec l'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement à sa tête, comme souhaité par le président François Hollande.

Cette fondation sera notamment chargée de trois missions, à savoir la formation "profane" des aumôniers et des imams, le soutien de projets facilitant la connaissance par le grand public de la religion et de la culture musulmanes et l'appui à la recherche en islamologie, a informé le ministre de l'Intérieur.

Chevènement sera accompagné de Ghaleb Bencheikh, islamologue et fils de l'ancien recteur de la Grande Mosquée de Paris, de Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, de Najoua Elatfani, administratrice du Club XXIe siècle et de l'écrivain Tahar Ben Jelloun, a-t-on appris de même source.

Le gouvernement gardera aussi son influence dans cette fondation, notamment en désignant des membres dans son conseil d'administration. Les ministères de l'Intérieur, de l'Education et de la Culture auront ainsi tous droit à nommer un membre au conseil d'administration de cette fondation. 

Outre la fondation culturelle, une nouvelle association cultuelle verra le jour et sera chargée de rechercher et de répartir collectivement les financements pour la construction des mosquées et la formation théologique des imams. Cette association, dont "l'Etat s'abstiendra d'intervenir dans le fonctionnement" sera "présidée par un Français de confession musulmane", a assuré le locataire de l'Hôtel de Beauvau. 

Les acteurs du culte musulman se réuniront avec le ministre "dans les prochains jours" pour élaborer les statuts de cette nouvelle association, a informé Cazeneuve. 

Le troisième et dernier pilier de ce nouvel "islam de France" sera la création de nouveaux cursus d'islamologie dans certaines universités françaises, selon le ministère de l'Intérieur.



 

France

 


 

Mots-clés: France, politique france, hollande, françois hollande, musulman, cazeneuve, bernard cazeneuve, daech, politique, monde musulman, france politique, islam, islam europe, droits femmes, Bilal Müftüoğlu, droits de l'homme, islamophobie, laïcité, islamophobie europe, islamologie, islamophilie, daech syrie, france islam, france radicalisation, radicalisation, radicalisme religieux, djihadisme, france djihadisme, france daech, cfcm, conseil français culte musulman, islam politique, musulman démocrate, europe religion, france droits, mosquée europe, mosquée financement, mosquée financement étranger, religion finances, musulman france, colonialisme, néo-colonialisme, paternalisme, france religion, jean-pierre chevènement, tahar ben jelloun, kamel kabtane, najoua elaftani

Imprimer