France / Manifestations du 1er mai: 200 interpellations à Paris

 

Les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de 200 personnes dont 148 gardes à vue à Paris où des heurts sont en cours en marge de la manifestation syndicale du 1er mai, ont rapporté des médias français.

Un dispositif de sécurité exceptionnel a été déployé dans la capitale où 7400 policiers et gendarmes sont mobilisés, selon le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner qui s’exprimait lors d’un point presse.

À 15 heures (heure locale), la préfecture de police de Paris avait procédé à 200 interpellations et à 12528 contrôles préventifs, selon le quotidien "20 Minutes".

La Confédération Générale du travail (CGT), co-organisatrice du défilé, a dénoncé dans un communiqué le gazage dont font l’objet les manifestants à Paris.

Des heurts sont toujours en cours dans le 13ème arrondissement de Paris où les forces de l’ordre tentent de disperser les manifestants avec du gaz lacrymogène.

Des milliers de manifestants sont également mobilisés dans les principales grandes villes de France comme Marseille, Bordeaux ou encore Lyon.

Ce 1er mai revêt un aspect particulier dans un contexte marqué par la mobilisation des gilets jaunes.

Christophe Castaner avait annoncé mardi en conférence de presse que le ministère de l’intérieur craignait la participation de "1000 à 2000 black blocks " qui pourraient venir casser et piller les commerces.




 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]