France / Incendie : les pompiers ne sont pas sûrs de sauver Notre-Dame de Paris

Le sauvetage du monument n’est pas acquis, selon Laurent Nunez, secrétaire d'Etat près du ministre de l'Intérieur.



Un pompier présent lors des opérations menées pour éteindre l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a expliqué au cours d’un point presse retransmis en direct à la télévision, que les soldats du feu ne sont « pas sûrs de pouvoir enrayer la propagation » des flammes.

Un violent incendie était toujours en cours, lundi soir, dans le célèbre monument français, dont le toit a été ravagé par les flammes.

Selon l’un des pompiers qui s’exprimait face à la presse « 400 » pompiers sont mobilisés sur le site pour venir à bout des flammes, mais l’incendie n’est toujours pas maîtrisé.

Il a, par ailleurs, précisé qu’« une partie des lances a un problème d’allonge » et ne permet pas d’atteindre le haut de l’édifice pour venir à bout des flammes.

Les échelles dont disposent les pompiers peuvent aller jusqu’à 30 mètres de hauteur et ne sont pas en mesure d’atteindre le toit de Notre-Dame de Paris qui culmine à 93 mètres.

Le président Macron, qui devait s’exprimer en direct à la télévision ce lundi soir pour annoncer des mesures pour répondre à la crise des gilets jaunes, a reporté son allocution pour se rendre sur les lieux.

Selon les pompiers de Paris, le feu serait dû à des travaux de rénovations entamés dans la cathédrale.

Le secrétaire d’Etat près du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez a expliqué, lui aussi, durant un point presse qu’il « n’y a pas de victimes ni de blessés ».

Il a, en revanche, expliqué que le sauvetage du monument n’est pas acquis.

« Notre tristesse est au-delà des mots mais nous sommes encore dans le combat. Ce soir les pompiers se battent, héroïques, contre le feu, pour préserver ce qui peut l'être », a écrit sur twitter le Premier ministre Edouard Philippe qui s’est rendu sur place.

Les images et vidéos diffusées par les témoins montrent que l’édifice et déjà en partie ravagé.

Pour rappel, la construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris avait débuté en 1163, et accueille chaque année plus de 14 millions de visiteurs en son sein. Il s’agit du monument historique le plus visité d’Europe.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]