France / Gilets jaunes: L'acte 22 mobilise 31 mille manifestants

Quelque 31.000 manifestants ont été recensés samedi dans toute la France en marge de l'acte 22 des Gilets jaunes, selon un décompte publié en fin de journée par le ministère de l'Intérieur.

La semaine dernière, 22.300 personnes avaient défilé, dont 3500 dans la capitale qui a brassé aujourd'hui 5000 manifestants.

Le 22e samedi des manifestations des "gilets jaunes" faisait figure de test avant les annonces attendues d’Emmanuel Macron en réponse à ce mouvement parti en novembre, indique le quotidien français "Le Figaro".

A Toulouse, ville désignée comme point de ralliement national par le mouvement, la situation s'est très vite tendue.

Moins d’une heure après le début du cortège, les manifestants se sont heurtés à des barrages policiers sur la grande avenue point de départ du rassemblement menant au centre historique, précise rapporte encore le média français.

Les forces de l’ordre ont avancé pour réduire le périmètre, en lançant des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes. Des manifestants restaient sur place dans un face-à-face tendu, émaillé de tirs de projectiles vers les forces de l’ordre, d’autres se dispersant. En début d’après-midi, une remorque de chantier et une camionnette ont été incendiées, selon la même source.en début d’après-midi.

Selon la préfecture, la police est intervenue très vite en réponse à des "jets de projectile" à son encontre. La préfecture a relevé "la présence d’individus habillés en noir, masqués ou cagoulés, équipés", qui avaient en début d’après-midi "déjà pris à partie les forces de l’ordre avec de multiples jets de projectiles et feux d’artifices".

À Paris, la manifestation s'est déroulé sans incidents majeurs.

Le cortège a rejoint, Place de la République, la marche pour "la liberté de manifester", organisée par plusieurs associations (dont LDH, Amnesty, Attac, Unef, SOS Racisme...), contre ce dispositif, partiellement censuré par le Conseil constitutionnel et dont une cinquantaine d’organisations ont demandé l’abrogation.



 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]