France / Gilets jaunes: 21 interpellations à Paris en marge de l'acte 21

Une vingtaine de personnes ont été interpellées samedi à la mi-journée à Paris en marge de l'acte 21 du mouvement des "gilets jaunes", ont rapporté des médias locaux.

Pour la 21e journée de mobilisation des gilets jaunes, de nombreuses interdictions sont en vigueur à Paris et dans plusieurs centres-villes, précise la radio France Bleu

Les "gilets jaunes" avaient lancé un appel à un rassemblement national à Rouen (nord), la préfecture a interdit toute manifestation dans le centre-ville, rapporte la même source, précisant qu'ils étaient environ 400 à y défiler ce samedi.

De nombreuses interdictions ont également été prononcées en région et à Paris. Dans la capitale, les Champs-Elysées ont ainsi été à nouveau interdits aux manifestants ainsi que la place de l'Etoile, note encore France bleu.

Cette 21e journée intervient trois jours après la censure de l'article clé de la "loi anticasseurs" qui prévoyait des interdictions administratives de manifester, précise le même média.

La préfecture de police de Paris annonce une vingtaine d'interpellations à la mi-journée en marge de la mobilisation des gilets jaunes. L'un des leaders du mouvement, Éric Drouet, a lui été verbalisé pour présence dans un périmètre interdit aux manifestations, à proximité des Champs-Élysées.

Plusieurs appels à manifester ont également été relayés à Lyon, Rouen, Dijon, Nice, Nantes, Montpellier, Bordeaux, Toulouse ou sur le barrage de Bort-les-Orgues en Corrèze, indique la même source.

Comme à Paris, de nombreux rassemblements ont été interdits dans les centres-villes, comme à Auxerre, Bourg-en-Bresse, Rouen, Caen ou Toulouse. A Forbach, la préfecture de la Moselle a pris un arrêté pour interdire la manifestation régionale prévue à partir de 13h.

A Saint-Nazaire (ouest), plusieurs dizaines de délégués venus de toute la France sont réunis pour la seconde "Assemblée des assemblées", rapporte France bleu, précisant que "parmi les idées évoquées, construire des listes pour les municipales d'ici 2020, pour "enraciner le mouvement" et "redevenir des citoyens à part entière"".

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]