Entretien diplomatique sur la Syrie entre la France et la Jordanie

Entretien diplomatique sur la Syrie entre la France et la Jordanie

Le MAE jordanien et le représentant spécial de la France pour la Syrie discutent des efforts pour trouver une solution politique à la crise syrienne, selon les médias jordaniens.

 

L’envoyé spécial français pour la Syrie, François Senemaud, et le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi, ont discuté mardi d'efforts pour trouver une solution politique à la crise syrienne, selon les médias jordaniens.

Les discussions dans la capitale jordanienne font suite aux "résultats positifs d'une conférence organisée par l'Union européenne et les Nations unies sur le thème "Soutenir l'avenir de la Syrie et de la région à Bruxelles", a annoncé l'agence de presse Petra dans un rapport.

Safadi "a informé l'envoyé français sur les pressions exercées par la crise des réfugiés syriens sur les secteurs vitaux de la Jordanie", a-t-il ajouté.

Ils ont également convenu de "poursuivre la coordination, tant au niveau bilatéral que par le biais du groupe restreint sur la Syrie, afin d'intensifier les efforts pour trouver une solution politique à la crise syrienne conformément à la résolution 2254 qui préserve l'unité de la Syrie et ouvre la voie au retour volontaire des réfugiés dans leur pays", selon l'agence de presse.

La Syrie est plongée dans une guerre depuis le début de 2011 dans le contexte des "Printemps arabes".

Cela a entraîné un conflit militaire entre les groupes d’opposition syriens et le régime d’Assad sur le territoire du pays déchiré par la guerre.

Des pourparlers de paix ont été lancés à Genève en 2012 dans le but de trouver une solution politique au conflit tandis que les pourparlers d'Astana ont débuté en 2017 et ont pour objet de discuter d'un cessez-le-feu, jusqu'ici fragile.

Des centaines de milliers de civils ont été tués dans le conflit, principalement par les frappes aériennes du régime, qui visaient des zones contrôlées par l'opposition, tandis que des millions d'autres étaient déplacés.

Au cours du conflit, le régime d'Assad a été accusé à plusieurs reprises par plusieurs acteurs internationaux d'avoir pris pour cible des civils syriens à l'aide d'armes chimiques.

 

 

Laith al-Junaidi, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]