France: Le Drian plaide pour la liberté du processus électoral en Algérie

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a plaidé mercredi à l’Assemblée Nationale pour la "transparence et la liberté du processus" électoral en Algérie.

 

Le Drian s'exprimait à l’occasion de la session hebdomadaire de questions au gouvernement, retransmise en direct sur les chaînes parlementaires françaises.

"L'Algérie est un pays souverain et c'est au peuple algérien, et à lui seul, qu'il revient de choisir ses dirigeants et son avenir, c'est au peuple algérien de définir ses aspirations, ce qui implique la transparence et la liberté du processus", a souligné le chef de la diplomatie.

Et de poursuivre "l’Algérie est un pays ami auquel nous rattachent des liens multiples. Et évidemment ce qui se passe en Algérie a des liens directs et un fort retentissement en France, nous le constatons".

S’agissant d’une éventuelle déstabilisation du pays, il a tenu à affirmer que "la stabilité, la sécurité et le développement de l'Algérie sont essentiels".

Depuis mi-février, l’Algérie est en proie à une contestation inédite. Le peuple manifeste quotidiennement contre la candidature de l’actuel président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat.

À la tête du pays depuis 1999, le chef de l’Etat souffre des séquelles d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) survenu en 2013.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]