L'OTAN est en crise selon un rapport

L'OTAN est en crise selon un rapport

L’absence de leadership américain fort, les défis que posent la Chine et la Russie sapent la force de l’OTAN, déclare le Belfer Center de Harvard.

 

L'Organisation du Traité Atlantique Nord (OTAN) est en crise et l'alliance n'est pas préparée aux nouveaux défis que posent la Chine et la Russie, a averti vendredi le centre Belfer de l'Université de Harvard.

Un rapport du centre, rédigé par deux anciens ambassadeurs américains, Douglas Lute et Nicholas Burns, a été annoncé à la Conférence de Munich sur la sécurité.

«Les pays de l’OTAN sont confrontés à une crise, avec de graves problèmes internes et externes», ont déclaré les auteurs, soulignant l’ambivalence du président américain Donald Trump au sujet de l’OTAN, la faiblesse des dépenses de défense européenne et la lenteur des procédures de prise de décision par l’OTAN.

Le rapport identifie la force militaire de la Russie et la puissance économique et technologique de la Chine comme deux défis majeurs auxquels l’OTAN est confrontée au-delà de ses frontières.

"La Russie - le plus grand voisin de l'OTAN et le plus doté de capacités militaires - reste le principal défi extérieur de l'OTAN", note le rapport, accusant Moscou de ne pas tenir compte des engagements internationaux, de mener des exercices de provocation et de lancer des cyberattaques contre des membres de l'OTAN.

Il plaide en faveur d'une approche à deux voies vis-à-vis de la Russie, consistant en dissuasion et dialogue, et exhorte les alliés de l'OTAN à prendre des mesures urgentes pour remédier aux vulnérabilités, en particulier dans le domaine de la guerre hybride.

Le rapport soulignait que la Chine n'était pas une menace militaire directe pour la plupart des alliés de l'OTAN, mais qu'elle apparaissait comme un "concurrent mondial" sur les plans politique et économique et cherchait à dominer les technologies militaires numériques.

«Les alliés européens doivent se concentrer davantage sur le défi posé par le pouvoir économique et technologique chinois et l’espionnage industriel. Les alliés de l'OTAN devraient donc renforcer les restrictions sur les investissements chinois dans des secteurs technologiques clés des deux côtés de l'Atlantique », ont déclaré les auteurs.

 

 

Ayhan Şimşek, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]