L'UE réitère son attachement à l'accord sur le nucléaire iranien

L'UE réitère son attachement à l'accord sur le nucléaire iranien

Selon le représentant permanent des Pays-Bas auprès de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Karel van Oosterom.

 

L’Union européenne (UE) a réitéré son attachement à l’accord nucléaire signé entre les puissances occidentales et l’Iran, déplorant le retrait américain de cet accord.

C’est ce qui ressort d'une conférence de presse conjointe à New York organisée par les représentants des pays du Conseil de sécurité membres de l'UE, à savoir le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède et la Belgique, ainsi que l'Allemagne.

Le représentant permanent des Pays-Bas auprès de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Karel van Oosterom, a déclaré au nom de ses collègues: "Nous voudrions réitérer notre engagement et notre soutien continus en faveur de la mise en œuvre complète et effective du Plan d'action conjoint et de la résolution 2231".

Le délégué néérlandais préside également le Comité du Conseil de sécurité sur l’application de la résolution 2231.

La résolution appelle à la levée des sanctions économiques contre Téhéran, assortie de restrictions plus sévères à son programme nucléaire.

"Il a été confirmé que l'Iran continuerait à respecter ses engagements nucléaires et à ne pas développer d'armes nucléaires", a expliqué van Oosterom.

L'accord nucléaire, a-t-il estimé, se heurte à de grands défis à la suite du retrait de Washington et de nouvelles sanctions américaines contre l'Iran.

L'UE a regretté le retrait de Washington en assurant que "tant que l'Iran continuera à mettre pleinement en œuvre ses engagements, elle restera pleinement attachée à sa mise en œuvre".

Le délégué des Pays-Bas a également salué "les efforts déployés par Paris, Berlin et Londres, qui ont fortement contribué aux efforts internationaux visant à maintenir des canaux commerciaux et financiers avec l’Iran".

Le diplomate européen a, toutefois, rappelé que l’UE était profondément préoccupée par les "activités régionales déstabilisatrices" de l'Iran, en particulier ses essais récurrents de missiles.

Tout en affirmant que ces activités étaient "distinctes" de l'accord nucléaire, le délégué des Pays-Bas a appelé Téhéran à s'en abstenir, en vue de renforcer la confiance et d’atténuer les tensions.

Van Oosterom a également souligné l'importance d'une approche globale envers l'Iran, une approche qui soit basée sur un dialogue fort et des pressions ciblées.

En novembre 2018, Washington avait imposé deuxième série de sanctions à l'Iran, après celle du 6 août de la même année, trois mois après l'annonce par le président américain Donald Trump du retrait de son pays de l'accord sur le nucléaire.

Pendant des décennies, Washington a imposé à Téhéran des sanctions économiques qui ont été levées après la signature de l'accord international sur le programme nucléaire iranien en 2015.

L’accord a été signé par l’Iran avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies (États-Unis, Chine, Russie, Grande-Bretagne et France) et l’Allemagne.

 

Hafawa Rebhi, Ahmed Abdelmonem Khalıfa Abdelbaky

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


ÉLECTION ACTUALITÉ CONNEXE "IRAN"

Iran: Le briefing de Pompeo contient des mensonges
12 décembre 2018

La Turquie, la Russie, l'Azerbaïdjan et l'Iran initient un projet informatique
4 décembre 2018

La Turquie, la Russie et l'Iran pourraient servir de modèle à l'Asie
29 novembre 2018

Un mort et plus de 400 blessés dans un séisme en Iran et en Irak
26 novembre 2018

La Turquie et l'UE soulignent l'importance de la durabilité des avantages économiques pour l'Iran
22 novembre 2018

L'Iran ouvrira une université en Syrie: Ministère de l'Éducation
15 novembre 2018

Rouhani : Les États-Unis ne parviennent pas à réduire à zéro le pétrole iranien
10 novembre 2018

États-Unis: La Turquie parmi les 8 pays ayant obtenu des dérogations sur le commerce avec l'Iran
5 novembre 2018

Sanctions iraniennes: l'Allemagne en pourparlers avec ses partenaires de l'UE
5 novembre 2018

Min. iranien du Pétrole: Téhéran ne vendra pas son pétrole à Moscou
31 octobre 2018

La Turquie, l'Azerbaïdjan et l'Iran se réuniront mardi
28 octobre 2018

Guide suprême de l’Iran: «Nous devons tourner notre visage vers l’Est»
17 octobre 2018

Washington impose des sanctions à 25 sociétés et entités iraniennes
16 octobre 2018

Qatar Airways continuera de proposer des vols vers l’Iran
9 octobre 2018

Turquie: Réunion entre Yildirim et Larijani
8 octobre 2018

Les États-Unis mettent fin au traité d'Amitié de 1955 avec l'Iran
3 octobre 2018

Iran : 4 morts dans des affrontements entre les Gardiens de la Révolution et des «terroristes»
28 septembre 2018

La Turquie continuera à acheter du gaz iranien: Erdogan
26 septembre 2018

De Mistura remercie Erdogan et Poutine pour leur engagement au sujet d'Idleb
18 septembre 2018

Turquie, Russie et Iran utiliseront les devises nationales pour le commerce
9 septembre 2018

L’Iran fait appel à la Cour internationale de Justice pour lever les sanctions américaines
27 août 2018

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]