Ukraine: Le Parlement approuve la loi martiale pour 30 jours

Ukraine: Le Parlement approuve la loi martiale pour 30 jours

L'approbation intervient après la saisie de trois navires de la Marine ukrainienne par la Russie au large de la Crimée dans la mer d'Azov, dimanche.

 

Le parlement ukrainien a approuvé un décret-loi présidentiel de 30 jours dans le contexte d’un récent conflit avec la Russie.

Le décret impose la loi martiale dans les régions du pays considérées comme les plus vulnérables aux attaques de son voisin géant, la Russie, dont les régions côtières et frontalières.

Au total, 276 législateurs ont voté en faveur de l'adoption du décret, qui entrera en vigueur le 28 novembre et durera 30 jours.

La Russie a saisi dimanche trois navires de guerre ukrainiens au large de la Crimée dans la Mer d'Azov.

La Russie a déclaré que les navires avaient ignoré les appels à l’arrêt, déclenchant une action militaire.

La Marine russe est intervenue alors que les navires de la Marine ukrainienne quittaient Odessa pour s'installer au port de Marioupol, dans la Mer d'Azov.

La Marine ukrainienne a accusé la Russie d'avoir ouvert le feu sur ses navires de guerre, ajoutant que des membres de son équipage avaient été blessés et ses navires saisis par la Russie.

La Russie et l'Ukraine sont en désaccord depuis 2014, année où la Russie a annexé la Crimée après un référendum controversé.

La Turquie, ainsi que l'Assemblée générale des Nations Unies, ont déclaré que l'annexion était illégale.

L'Ukraine a également imputé à la Russie les violences séparatistes dans l'est de l'Ukraine, près de la frontière avec la Russie.

 

La saisie par la Russie de navires ukrainiens constitue une violation du droit international selon les États-Unis

Les Etats-Unis ont qualifié lundi de "violation du droit international" la décision de la Russie de saisir trois navires ukrainiens en mer d'Azov, près de Crimée.

L'ambassadeur américain auprès des Nations Unies, Nikki Haley, a condamné la Russie pour "violation scandaleuse du territoire souverain de l'Ukraine".

"Ce n'est pas un moyen pour un pays civilisé qui respecte la loi. Empêcher le transit légal de l'Ukraine par le détroit de Kertch constitue une violation du droit international", a déclaré Haley. "C'est un acte arrogant que la communauté internationale doit condamner et qu'elle n'acceptera jamais."

La marine ukrainienne a accusé la Russie d'avoir ouvert le feu sur ses navires de guerre au large de la Crimée, affirmant que des membres de l'équipage avaient été blessés et que ses navires avaient été saisis par la Russie.

"Les Etats-Unis continueront de se tenir aux côtés du peuple ukrainien contre cette agression russe", a-t-elle déclaré.

"Nous appelons la Russie à respecter ses obligations internationales et à ne pas entraver ou harceler le transit ukrainien dans le détroit de Kertch et à désamorcer la tension créée", a déclaré l'ambassadrice, ajoutant que Washington se féliciterait "d'une relation normale" avec Moscou.

"Mais des actions hors la loi comme celle-ci continuent de rendre cela impossible", a-t-elle ajouté.

Elle a averti que ce type d'escalade ne ferait qu'aggraver les relations de la Russie avec les États-Unis et de nombreux autres pays et renforcerait les tensions avec l'Ukraine.

Le chef de l'OTAN a également appelé Moscou à libérer immédiatement les navires et soldats ukrainiens saisis lors de la confrontation dimanche.

«Les alliés de l'OTAN soutiennent l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Ukraine. Le recours à la force militaire contre les navires et le personnel naval ukrainiens n’est pas justifié. Nous exhortons la Russie à libérer immédiatement les navires et les soldats ukrainiens », a déclaré le secrétaire général Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion d'urgence OTAN-Ukraine à Bruxelles.

"Nous considérons ces mesures comme une violation de la souveraineté de la Russie", a déclaré l'envoyé russe Dmitry Polyansky, ajoutant que l'incident de dimanche était planifié à l'avance et soutenu par les Etats occidentaux.

Polyanskiy a déclaré que le Conseil de sécurité des Nations Unies devrait assumer la responsabilité des "actes dangereux" de l'Ukraine.

L'ambassadeur ukrainien à l'ONU, Volodymyr Yelchenko, a pour sa part déclaré que le "régime criminel du Kremlin avait démontré une fois de plus qu'il n'arrêtait pas sa politique d'agression et était prêt à tout acte d'agression contre l'Etat ukrainien".

L'escalade dramatique de la situation dans la région nécessite une action rapide de la communauté internationale, a déclaré Yelchenko.

 

Ali Cura, Seyit Ahmet Aytaç, Marc Chenault, Servet Günerigök, Corey Blackman, Ümit Dönmez

Photographie : Le parlement ukrainien a approuvé un décret-loi présidentiel de 30 jours dans le contexte d’un récent conflit avec la Russie. Le président ukrainien, Petro Porochenko discute avec un parlementaire après le vote au Parlement d'Ukraine, à Kiev, la nuit du 26 au 27 novembre 2018.

Par Vladimir Shtanko, Agence Anadolu

 

ARTICLES CONNEXES

La Russie confirme la saisie de navires ukrainiens au large de la Crimée
26 novembre 2018

Un avion russe intercepte un avion de la Marine américaine au-dessus de la Mer Noire
5 novembre 2018

La Russie organisera régulièrement des exercices militaires en Méditerranée
2 novembre 2018

Russie: Medvedev décrète des sanctions contre l'Ukraine
1er novembre 2018

Poutine approuve de nouvelles sanctions économiques contre l'Ukraine
22 octobre 2018

L'Église orthodoxe de Russie coupe les liens avec le Patriarcat grec de Fener
15 octobre 2018

Le navire de la marine russe «Nikolai Filchenkov» passe par les détroits turcs
9 octobre 2018

 


 

 




 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]