Les cours de turc suscitent de l'intérêt dans les Balkans

Les cours de turc suscitent de l'intérêt dans les Balkans

Les cours de turc offerts par l'Institut Yunus Emre visent à promouvoir la culture turque dans les pays des Balkans.

 

Les cours de turc proposés par l’institut turc Yunus Emre (YEE) ont suscité un grand intérêt dans les pays de l'ex-Yougoslavie.

Les cours et activités de l'institut promeuvent la culture turque pour renforcer les relations historiques entre la Turquie et les pays des Balkans.

Mehmet Akif Yaman, directeur de l'institut pour la Bosnie-Herzégovine, a annoncé que près de 500 étudiants suivront des cours de turc cette année dans les villes de Sarajevo, Mostar et Fojnica.

Le centre opère en Bosnie-Herzégovine depuis 2009.

Yaman a déclaré que l'institut organise également des cours de turc non certifiés dans 10 à 15 villes à travers le pays.

 

Serbie

Fahri Akdogan, directeur de l'institut Yunus Emre à Belgrade, a rapporté que près d'un millier d'étudiants avaient suivi des cours de turc à Belgrade.

Le centre de Belgrade est opérationnel depuis 2015.

Akdogan a déclaré qu'ils ont actuellement une centaine d'étudiants.

"La plupart des étudiants sont au niveau A1 (débutant). Nous pensons que cela est dû à une forte demande de cours de turc. Cela nous rend très heureux", a souligné Akdogan.

Il a noté qu'ils organisaient des réunions de négociations de protocole avec le ministère de l'Education nationale dans le but de faire de la langue turque un cours facultatif à l'école.

 

Kosovo

Le Kosovo est un autre pays des Balkans où les cours de turc ont suscité une demande perceptible.

Mehmet Ulker, directeur du centre de Pristina, a précisé que l'institut opérait dans les villes de Pristina, Prizren et Pec et qu'il avait reçu des demandes pour lancer des cours de turc dans d'autres villes également.

"Par conséquent, nous prévoyons d'organiser des cours supplémentaires dans d'autres villes", a déclaré M. Ulker.

 

Monténégro et Croatie

Eda Polat, directrice de l'Institut Yunus Emre à Podgorica, capitale du Monténégro, a exprimé l'espoir que le nombre d'apprenants turcs continuerait d'augmenter dans le pays.

Pendant ce temps, l’institut de la capitale croate Zagreb accueillera une soixantaine d’étudiants dans la nouvelle période. Une cinquantaine d'étudiants ont réussi et reçu leurs certificats en 2017.

Depuis sa création en 2009, l'Institut Yunus Emre a enseigné le turc à plus de 99 000 personnes dans 45 pays.

Nommé d'après le poète influent Yunus Emre, l'institut compte maintenant plus de 56 centres culturels à travers le monde, offrant une opportunité à des personnes à l'étranger d'apprendre la culture et l'art turcs.

 

Talha Öztürk, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Talha Öztürk, Agence Anadolu

 

Bosnie-Herzégovine : Première classe en langue turque

 









L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Bu hafta en çok okunanlar


Top News of the Week


 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]