La Convention sur la mer Caspienne accroîtra l'activité économique de la région - expert

La Convention sur la mer Caspienne accroîtra l'activité économique de la région - expert

Avec la signature de la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne, tous les États du littoral de la mer Caspienne (Azerbaïdjan, Russie, Kazakhstan, Turkménistan et Iran) peuvent extraire du pétrole et du gaz sur le plateau de la mer Caspienne, a déclaré à Trend, l'analyste politique russe et directrice adjointe de l’Institut russe d’études politiques, Daria Grevtsova, fermement convaincue que rien ne compromettra les accords et les conditions existants dans la région.

Bakou, Azerbaïdjan, 23 août

Par Matanat Nasibova - Trend.az

La Convention de la mer Caspienne constitue une base juridique solide pour la coopération entre les cinq États sur les questions touchant la région de la mer Caspienne, en particulier les représentants des entreprises de ces cinq États.

"Maintenant, tout est clair et il n'y a pas d'obstacles juridiques", a-t-elle noté. "La direction la plus importante est donc le secteur du pétrole et du gaz. Cela attire à son tour les investisseurs, réduit les risques et, en particulier, réduit le coût des prêts, ce qui entraîne une diminution du coût des projets et une amélioration globale des indicateurs d'activité. Les entreprises étant toujours à des niveaux de rentabilité différents, une grande diversité de projets n’a pas pu être mise en œuvre car, en raison de l’incertitude juridique, des prêts à des taux d’intérêt plus élevés étaient nécessaires pour les mettre en œuvre; ce qui empêchait celles-là de faire de plus gros profits."

À l'heure actuelle, compte tenu de la baisse des taux d'intérêt sur les prêts, il apparaît que les entreprises entrent dans une rentabilité plus élevée, ce qui se traduira par une augmentation du nombre de projets, a-t-elle ajouté.

"Nous observons des tendances similaires dans les secteurs du transport, de la logistique et des infrastructures", a déclaré Grevtsova. "Il existe de nombreux itinéraires de différents types: routes des oléoducs et des gazoducs, routes de marchandises, dont la plus célèbre est le corridor de transport international Nord-Sud, qui traverse les pays du sud de l'Inde, l'Iran, l'Azerbaïdjan et la Russie et les pays du nord de l'Union européenne. En outre, il est déjà clair que les négociations commencent sur un projet énergétique pour le transfert d’électricité le long du corridor sud dans le format Russie-Azerbaïdjan-Iran. Cela augmente considérablement l'activité économique et signifie que la reprise économique se produit dans la région dans son ensemble. Ainsi, la signature de cette convention rapportera des milliards de dollars à ses participants."

En ce qui concerne le conflit Arménie-Azerbaïdjan du Haut-Karabakh, l'experte russe a noté que l'Azerbaïdjan avait constamment renforcé ses positions au cours des 20 dernières années et qu'avec la signature de la Convention sur la mer Caspienne, une fois les projets d'entreprise à venir seront mis en œuvre, l'Azerbaïdjan aura considérablement plus de ressources économiques.

La cérémonie de signature de la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne s'est tenue le 12 août au 5ème sommet des chefs d'Etat des pays de la mer Caspienne, dans la ville kazakhe d'Aktau.

Le document a été signé par le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le président du Kazakhstan Nursultan Nazarbayev, le président russe Vladimir Poutine, le président iranien Hassan Rouhani et le président du Turkménistan Gurbanguly Berdimuhamedov.

En outre, les chefs des organismes compétents des États de la mer Caspienne ont signé d’autres documents importants issus de cette Convention - le Protocole de coopération dans le domaine de la lutte contre la criminalité organisée dans la mer Caspienne, l’Accord de coopération économique entre les gouvernements des États de la mer Caspienne, l'Accord entre les gouvernements des États de la mer Caspienne sur la coopération dans le domaine des transports, l'Accord sur la prévention des incidents dans la mer Caspienne et le Protocole sur la coopération et l'interaction des agences des frontières.

 

Par Matanat Nasibova - Trend.az

Traduit par Ümit Dönmez

 

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Bu hafta en çok okunanlar


Top News of the Week




 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]