Du fait de la fermeture des mosquées, la Turquie boycottera la présidence européenne de l'Autriche

Du fait de la fermeture des mosquées, la Turquie boycottera la présidence européenne de l'Autriche

Le ministre turc de l'UE, Omer Celik accuse l'Autriche de bafouer les valeurs de l'UE dans sa décision de fermer 7 mosquées et d'expulser 40 imams.

Le ministre turc de l'UE ne se rendra pas en Autriche avant ou pendant sa prochaine présidence de l'Union Européenne (UE), pour protester contre sa décision la semaine dernière de fermer sept mosquées, a annoncé lundi le ministre turc de l'UE.

En raison de ses décisions, dont l'expulsion de 40 imams, la Turquie ignorera le tour de six mois de l'Autriche à la tête de l'UE, qui débutera le 1er juillet, a déclaré Ömer Çelik à la chaîne d'information Haber Turk.

"Le gouvernement autrichien est une bombe prête à exploser pour l'avenir de l'Europe", a affirmé Celik à propos de cette décision.

Celik a souligné: "L'Autriche n'a pas une approche qui représente les valeurs de l'UE et la Turquie prendra des mesures sérieuses contre la décision de l'Autriche".

Accusant le chancelier autrichien Sebastian Kurz d'adopter une rhétorique d'extrême droite, Celik a déclaré: "Il n'est pas pris au sérieux en Europe".

"Il y avait un désir de normaliser les relations avec l'Autriche, mais à ce stade, le chancelier autrichien est devenu un représentant de l'islamophobie et du racisme", a noté Celik.

Kurz a annoncé la semaine dernière que la décision est intervenue dans le cadre de la répression de ce qu'on appelle "l'islam politique".

Dans le cadre de ce mouvement, sept mosquées doivent être fermées - l'une d'entre elles appartenant à l'Association culturelle islamo-turque (ATIB) - et 40 imams ont été expulsés pour financement étranger.

En 2015, alors que Kurz était ministre de l'Europe, de l'intégration et des affaires étrangères, il soutenait la «loi sur l'islam» autrichienne (Islamgesetz), législation qui interdisait notamment le financement étranger de mosquées et d'imams. La loi controversée était destinée à développer un islam de «caractère européen», selon Kurz.

"Nous agissons de manière décisive et active contre les développements indésirables et la formation de sociétés parallèles - et continuerons à le faire s'il y a des violations de la loi sur l'islam", écrit Kurz sur Twitter.

 


Meltem Bulur, Nazlı Yuzbaşıoğlu, Faruk Zorlu, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 










 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]