Le projet de loi sur l'interdiction de la circoncision en Islande suscite la controverse

Le projet de loi sur l'interdiction de la circoncision en Islande suscite la controverse

Un nouveau projet de loi propose une peine d'emprisonnement de six ans pour quiconque l'exerce pour des raisons qui ne sont pas exclusivement médicales.

AA - Ahmet Gürhan Kartal - Une récente interdiction proposée sur la circoncision masculine en Islande a suscité la controverse parmi les communautés musulmanes et juives d'Europe.

Le nouveau projet de loi, qui doit être examiné par le parlement islandais, suggère une peine d'emprisonnement de six ans pour les circoncisions non médicales.

"Beaucoup de juifs et de musulmans craignent que cela [cette polémique, NDLR] devienne un vecteur d'antisémitisme et d'islamophobie, soulignant des tensions similaires sur l'habillement religieux et l'abattage rituel des animaux", selon un article de l'hebdomadaire britannique The Observer.

Un porte-parole du groupe de campagne juif Milah U.K. "La circoncision- connu sous le nom de "brat milah" - est un élément non négociable de l'identité juive, commun aux Juifs de tous les milieux et respecté dans les pays démocratiques libéraux.[...] Pour un pays comme l'Islande, qui se considère comme une démocratie libérale de l'interdire, rendant ainsi impossible la vie juive durable dans le pays, est extrêmement préoccupant".

Le président du Congrès juif européen, Moshe Kantor a également déclaré: "Nous ne pouvons que supposer que cette tentative d'interdire une pratique de base des communautés juives de provient de l'ignorance de la pratique et de ses effets sur les enfants juifs, plutôt que d'envoyer un message que les Juifs ne sont plus les bienvenus en Islande. "

"La circoncision est pratiquée depuis des siècles, elle est profondément enracinée dans les traditions culturelles et religieuses", a déclaré Ahmad Seddeeq, l'imam du Centre culturel islamique d'Islande.

Les organisations religieuses en Islande ont tenu une réunion plus tôt en février et ont exprimé leurs préoccupations, et on espérait émettre une déclaration d'opposition, selon Seddeeq.

Seddeeq a également déclaré à l'observateur que les musulmans se déplacent déjà dans les pays voisins, les médecins locaux étant réticents à mener l'opération.

"Les avantages de cette pratique dépassent de loin les risques", a déclaré Saddeeq.

Le nouveau projet de loi qui dit que la circoncision des jeunes garçons viole leurs droits est incompatible avec la convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant. Le nouveau projet de loi a été proposé par Silja Dogg Gunnarsdottir du "Parti progressiste" de centre-droit.

La population de l'Islande est de 336 000 habitants et on estime qu'elle inclut environ 250 Juifs et 1 500 musulmans.

L'interdiction proposée n'est pas la seule intervention dans les pratiques religieuses des musulmans. Le parlement danois organisera un débat sur l'interdiction du voile facial, un vêtement porté par des femmes musulmanes, en public.

La Belgique a interdit l'année dernière la viande halal et casher  produite par la tradition musulmane et juive - et la Pologne a également proposé une loi mettant fin à l'abattage kasher.

Le projet de loi islandais passera à l'étape de la commission s'il passe en première lecture et sera adopté dans les mois suivants.

 

 

 

 

 

Mots-clés: musulman, Union Européenne, monde musulman, islam, islam europe, Ümit Dönmez, islamophobie, Ahmet Gürhan Kartal, islamophobie europe, islamologie, antisémitisme, discrimination, europe culture, europe religion, musulman europe, société europe, danger islamophobie, risque islamophobie, islande, Reykyavik, liberté religieuse europe, discrimination europe, Monis Bin Ali, antisémitisme europe, circoncision, circoncision masculine

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]