La Turquie ouvre sa première école publique en Géorgie à Batoumi

L'école turque de Batoumi sera supervisée par le Ministère de l'Éducation de la Turquie.

 
Davit Kachkachishvili - BATOUMI, Géorgie (AA) - La Turquie a ouvert, lundi, la première école gérée par l'État turc en Géorgie, dans la ville côtière de Batoumi.

L'école turque, disposant de 24 salles de classe est construite avec le soutien de Galip Öztürk, le président du conseil du groupe d'entreprises Metro Holding. Elle a débuté sa première année scolaire, lundi.

Prenant la parole lors de la cérémonie d'ouverture, le Conseiller éducation à l'ambassade de Turquie à Tbilissi, Tufan Karadeniz, a déclaré que l'école suivra le curriculum turc et qu'elle sera supervisée par l'Éducation Nationale de la Turquie.

Karadeniz affirme que l'école serait une «vie nouvelle et un soupir de soulagement" pour les citoyens turcs vivant à Batoumi.

Le Consul général turc à Batoumi Yasin Temizkan a souligné l'importance des écoles dans le pays.

«Nos principes sont évidents. Notre drapeau est évident. Notre premier professeur est Mustafa Kemal Atatürk. Nos valeurs sont évidentes. Nous n'avons pas besoin d'autres opinions [en référence à l'organistation terroriste FETO de l'imam Fethullah Gülen, propriétaire de nombreuses écoles dans divers pays]. Élevons nos enfants et transmettons à eux notre drapeau et nos valeurs. Que nos enfants fassent avancer davantage notre pays ».

Les Écoles de Batoumi liées à FETO

Plus de cent écoliers turcs ont abandonné l'École primaire et secondaire Şahin de Batoumi - liée à l'organisation terroriste FETO - et ont été inscrits à l'École Publique Turque de Batoumi, a déclaré à l'Agence Anadolu le directeur de l'école publique Mehmet Kabakçı.

Les parents d'élèves turcs à Batoumi ont également regretté qu'il n'y ait pas eu d'école d'État turc à Batoumi avant, et qu'ils aient dû envoyer leurs enfants à l'école primaire et secondaire Şahin de Batoumi à la place.

Un parent turc Kenan Eminoğlu a donné ses raisons pour inscrire ses deux enfants dans la nouvelle école turque.

"L'unité nationale et la solidarité sont ce sur quoi repose un pays. Cela est possible avec une Éducation Nationale", a déclaré Eminoğlu.

"Notre nation [turque] protège ces valeurs. Pour cette raison, j'ai envoyé mes enfants cette [nouvelle] école», a-t-il ajouté.

L'État turc a dénoncé à plusieurs reprises le complot mortel du 15 Juillet, qui a tué 240 personnes et en a blessé 2.200 autres. Ce dernier a été organisé par les adeptes l'imam Fethullah Gülen, basé au États-Unis. Il est le chef de l'organisation terroriste FETO.

Gülen est également accusé d'une longue campagne pour renverser l'État à travers l'infiltration des institutions turques, en particulier de l'armée, de la police et du système judiciaire, formant ce que l'on appelle communément "l'État parallèle".

Aïd al-Adha avec les Turcs de Géorgie

 

Batumi École Publique Turque

Mots-clés: Turquie, Ankara, turquie diplomatie, turquie étranger, diplomatie turquie, Actualité Turquie, éducation, Turquie actualité, Davit Kachkachishvili, Ümit Dönmez, Sibel Uğurlu, turquie education, Ilgın Karlıdağ, Caucase, turcs étranger, turcs europe, turcs émigrés, école, Géorgie , Tbilissi, Mer Noire, fetullah gulen, FETO, turquie géorgie, géorgie turquie, batoumi, éducation géorgie, éducation caucase, turquie caucase, turcs de géorgie, feto caucase, feto géorgie

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]