Création prochaine d’un comité des droits de l’Homme en Crimée

Création prochaine d’un comité des droits de l’Homme en Crimée

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie, en mars 2014, la minorité tatare déplore une répression croissante contre les siens.

 

Un comité international visant à protéger les droits de l’Homme en Crimée, où plusieurs violations ont été rapportées, sera prochainement créé, a annoncé, mardi, un homme politique ukrainien.

Le président du Mejliss, l’assemblée représentative des Tatars de Crimée, Refat Chubarov, a déclaré que les principes du comité seront rendus publics «dans peu de temps».

En mars 2014, la Russie avait annoncé unilatéralement l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée, en dépit du rejet de l’initiative, par la communauté internationale.

Depuis lors, la minorité tatare a dénoncé la répression croissante qu’elle subit, dont des arrestations arbitraires et des détentions.

Le comité international de protection des droits de l’Homme «profitera certainement de l’expérience du Mejlis des Tatars de Crimée, qui travaille sur les violations des droits de l’Homme depuis deux ans» a assuré Chubarov.

 Les Tatars de Crimée forment une population d'origine turque vivant, dans la péninsule de Crimée, mais aussi dans les républiques de l'ancienne Union soviétique, les Balkans et la Turquie.

En 1944, sous Staline, le régime soviétique a déporté les Tatars de Crimée dans les camps de Sibérie et dans les pays turcophones d’Asie centrale, à l’époque sous l’autorité de l’Union soviétique. Leurs terres et leurs maisons ont été confisquées pour « haute trahison ». Près de 300 mille Tatars de Crimée sont morts dans les trains de déportation.

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 

Mots-clés: Russie, turquie russie, Ukraine, Guerre Ukraine, poutine, ONU, Crimée, Tatar, Ukraine sécurité, Nadia Akari, Saida Charafeddine, russie liberté, russie meurtre, droits de l'homme, Ayşe Hümeyra Atılgan, majlis tatar, refat chubarov, mustafa abduldzhemil dzhemilev kirimoglu, Ukraine politique, kirim, cavusoglu, russie militaire, russie armée, russie europe, Tatar Criméen, déportation, déportation des tatars criméens, Tatar de Crimée, soviet, union soviétique, russie génocide, russie nettoyage ethnique, ONU Russie, ONU Droits de l'Homme, tatars de crimée diplomatie, Mer Noire

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]