Çavuşoğlu: l’Europe ne nous a pas soutenu après le coup d’Etat manqué

«Je me demande parfois quel crime avons-nous commis ? Pourquoi cette hostilité envers la Turquie ? Regardez l’accord sur les réfugiés. Nous avons honoré nos engagements, sans rien avoir en contrepartie» (Ministre turc des Affaires Étrangères).

 

AA / Berlin - Les pays européens n’ont pas apporté à la Turquie le soutien qu’il fallait après le coup d’Etat manqué du 15 juillet. Ils ont, au contraire, essayé de la déprécier, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Çavuşoğlu, dans une interview accordée au journal allemand Bild.

La Turquie, a-t-il affirmé, fait face à une multitude d’obstacles jonchant son parcours pour rejoindre l’Union européenne (UE), malgré les efforts colossaux qu'elle déploie et qui sont supérieurs à ceux des autres pays qui aspirent, comme elle, à intégrer cette union.

Et d’ajouter : «Je me demande parfois quel crime avons-nous commis ? Pourquoi cette hostilité envers la Turquie ? Regardez l’accord sur les réfugiés. Nous avons honoré nos engagements, sans rien avoir en contrepartie, sachant que ledit accord stipule clairement la suppression du visa d’entrée [à l’espace Schengen] pour les citoyens Turcs».

«Nous avons des rencontres à ce sujet avec l’UE. Soit nous appliquons tous les accords en même temps, soit nous y renonçons», a-t-il poursuivi. 

Sur le rétablissement de la peine de mort, Çavuşoğlu a répondu : «L’Europe agit comme si la peine de mort avait été rétablie [en Turquie]. Il y a des demandes en ce sens de la part des citoyens et les Européens doivent saisir cela. La Turquie avait subi une tentative de coup d’Etat, la plus sanglante de son histoire. Nous ne pouvons pas faire la sourde oreille à ces revendications. La question sera, de toute manière, discutée au Parlement et nous ne voulons pas prendre de décision précipitée. Au contraire, nous voulons en discuter calmement et sereinement avec toutes les parties concernées»

Le ministre turc a ajouté qu’il s’oppose personnellement à la peine de mort et qu’il avait appelé, pendant son exercice au sein du Conseil européen, le Japon et les Etats-Unis à abolir cette sanction.

Çavuşoğlu a également démenti les rumeurs, relayées par certains médias, sur l’intention d’Ankara de sortir de l’OTAN, niant toute déclaration officielle faite dans ce sens.

Ankara était le théâtre, dans la nuit du 15 au 16 juillet, d’une tentative de coup d'Etat manqué, commanditée par un petit groupe putschiste de l’armée appartenant au FETO dont le chef est Fethullah Gülen, qui vit en exil volontaire en Pennsylvanie, aux Etats-Unis, depuis 1998.




 

Europe

Mots-clés: otan, Turquie, Union Européenne, Europe, turquie solidarité, Turquie Diplomatie / Relations étrangères, diplomatie turquie, Actualité Turquie, turquie sécurité, militaire turquie, Turquie actualité, turquie union européenne, Saida Charafeddine, République de Turquie, cavusoglu, turquie histoire, Parlement de Turquie, turquie militaire, turquie explosion, turquie justice, turquie armée, turquie politique, turquie gouvernement, media europe, parlement européen, europe diplomatie, otan europe, europe turquie, turquie europe, turquie tentative de coup d'état, putsch, coup d'état, turquie coup d'état, fetullah gulen, FETO, otan europe du sud, démocratie turquie, ministère des affaires étrangères, violence europe, turquie ministère des affaires étrangères, bild, Muhammed Akil

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]