Les Assyriens de Suède : «le YPG n'est pas un don du ciel»

Le président de la Fédération des Assyriens de Suède, Kara Hermez, a rappelé, dans une tribune écrite pour un journal locale, que le YPG à recours aux enfants soldats et pratique une épuration ethniques dans les régions qu'il occupe dans le Nord de la Syrie.

 

Le président de la Fédération des Assyriens de Suède, Kara Hermez, a déclaré, "le YPG, succursale du PKK dans le Nord de la Syrie, commet des assassinats, à recours au chantage, réalise un nettoyage ethnique et enrôle des enfants soldats".

Kara Hermez a signé une tribune publiée mercredi dans le journal suédois "Aftonbladet" et titrée "le YPG n'est pas un don du ciel".

Dans son écrit, Hermez répond fermement à Jonas Sjöstedt, président du Parti de gauche suédois, qui prétend que le YPG est l'espoir de cette région et qu'il fédère en son sein toutes les origines ethniques.

Après avoir rappelé que se sont ses proches et les membres de sa famille qui sont restés dans la région, Hermez poursuit, "il est possible que le Parti de gauche regrette le soutien inconditionnel apporté au YPG dans cette région. Le YPG, succursale du PKK dans le Nord de la Syrie, commet des assassinats, à recours au chantage, réalise un nettoyage ethnique et enrôle des enfants soldats".

Il a également rappelé que de nombreuses associations qui luttent pour les droits de l'Homme dans cette région ont réalisé des rapports qui fait ressortir le vrai visage du YPG.

"Le PKK maintient sous pression les Assyriens, Arabes et Kurdes qui ne le soutiennent pas. Le président du Parti de gauche, Jonas Sjöstedt, défend qu'il (le PKK) a remporté des succès en matière de droit des femmes et qu'il s'oppose aux assassinats coutumiers. Les groupes militants kurdes ont appris à profiter de la sensibilité de l'Occident en matière de droits des femmes. Ils prennent part à cette lutte afin, seulement, de paraitre sympathique aux yeux de l'Occident", a-t-il insisté.

Hermez a notamment affirmé que ce n'est pas le YPG qui a vaincu Daech dans cette région," beaucoup de personnes défendent le fait que c'est le YPG qui à vaincu Daech, ce qui n'est pas vrai. En Syrie, la part la plus importante de la lutte contre Daech c'est l'armée syrienne qui l'a menée mais cette lutte contre Daesh a servi de prétexte à la politique expansionniste du YPG dans cette région.

Et Hermez poursuit :

"Le Parti (de gauche) prétend défendre les opprimés. Mais leur silence face à ce qui est fait aux Assyriens et Yézidis est étonnant. Nous ne les avons jamais entendu condamner lorsque le PKK et le YPG, ont tué, attaqué et mis la pression sur les Assyriens, Yézidis et les peuples locaux."

 

 

 

Atila Altuntaş , Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Suède, PYD, Stockholm, suède terrorisme, Suède PYD, Suède YPG, suède pkk, YPG, Assyriens

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]