L’Ukraine prête à mettre ses entrepôts de gaz à la disposition de la Turquie

L’Ukraine prête à mettre ses entrepôts de gaz à la disposition de la Turquie

Sergueï Korsunsky, l'Ambassadeur d'Ukraine à Ankara, souligne que la "faiblesse de la capacité de stockage de la Turquie pourra être comblée par les moyens mis à sa disposition par l'Ukraine".

 

L'Ukraine est prête à ouvrir ses entrepôts de gaz à la disposition de la Turquie, a déclaré, lundi, l'ambassadeur de l'Ukraine à Ankara, Sergueï Korsunsky.

L'ambassadeur Serguei Korsunsky a accordé une interview à l'Agence Anadolu, à propos de l'agenda énergétique mutuel de la Turquie et de l'Ukraine.

Korsunsky a indiqué que la Turquie manque de capacités de stockage de gaz: «Nous travaillons avec les entreprises turques pour qu'elles puissent utiliser nos entrepôts dans l'ouest de l'Ukraine. Aucun accord n'a été trouvé pour l'instant mais notre entreprise Naftogaz est en contact avec BOTAS (Turquie).»

Rappelant que la Turquie s'approvisionne, auprès de la Russie, à hauteur de 27 milliards de mètres cubes de gaz, l'ambassadeur a déclaré: "Il sera impossible pour la Turquie de couper totalement les liens avec la Russie".

"Les complexes de gaz naturel liquéfié (LNG) ne pourront pas rapidement substituer les 27 milliards de mètres cubes de gaz russes. Il faut importer davantage de gaz azéri et turkmène. La Turquie a ses raisons pour développer des complexes de GNL mais il semble qu'il existe un problème en termes de stockage", a-t-il poursuivi.

"La Turquie dispose d'une très faible capacité de stockage. C'est possible que la Turquie ne puisse pas construire des complexes à grande capacité à cause des contextes géopolitiques", a encore dit le diplomate ukrainien.

"C'est pourquoi l'Ukraine est prête à ouvrir ses entrepôts aux entreprises turques", selon Korsunsky.
«Les experts turcs sont venus visiter nos entrepôts et ont pris connaissance maintenant comme il se doit de l'infrastructure», a-t-il ajouté.

Cependant, la Russie pourra s'opposer à cet accord entre la Turquie et l'Ukraine, selon l'ambassadeur.

"Il faut d'abord trouver des sources alternatives au gaz pour la Turquie", a-t-il estimé.

"Pour la suite, nos entrepôts sont prêts. Tout comme ce gaz pourra être utilisé en hiver, il pourra aussi être vendu à l'Europe", a-t-il relevé.

Korsunsky a noté que la capacité totale de stockage de l'Ukraine s'élève à 34 milliards de mètres cubes.

«Nous assurons que la quantité du gaz stockée dans ces entrepôts sera préservé telle quelle», a-t-il insisté.

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 

Mots-clés: Russie, impact pétrole russie, Turquie, turquie russie, Ukraine, actualité ukraine, Gouvernement Ukraine, Parlement Ukraine, Turquie Diplomatie / Relations étrangères, Kiev, Nur Gülsoy, Hatem Katou, Ukraine politique, Sergiy Korsunsky , gaz russie, Ukraine Diplomatie - Relations étrangères, gaz turquie, Ukraine hydrocarbures, stockage gaz, ukraine turquie, turquie ukraine, botas, lng, naftogaz

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]