Kosovo : mis en examen par La Haye, le PM démissionne

La raison invoquée par Ramush Haradinaj, Premier ministre du Kosovo, est sa convocation, en tant que suspect, par le parquet du tribunal spécial pour le Kosovo situé à La Haye aux Pays-bas.

 

Le Premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, a indiqué avoir démissionné de ses fonctions.

C'est au cours d'une conférence de presse organisée, vendredi, à l'issue de la session extraordinaire du cabinet ministériel que Haradinaj a annoncé sa démission.

La raison invoquée par Haradinaj est sa convocation, en tant que suspect, par le parquet du tribunal spécial pour le Kosovo situé à La Haye aux Pays-bas.

"Je démissionne de mes fonctions de Premier ministre du gouvernement. A partir de cette instant, tout le gouvernement est démissionnaire. La raison, c'est ma convocation, en tant que suspect, par le parquet du tribunal spécial pour le Kosovo", a-t-il détaillé.

Il a ajouté que le gouvernement actuel restera en place jusqu'à la nomination du nouveau.

"Ce ne fut pas une décision facile, non seulement pour moi mais aussi pour l'ensemble du gouvernement", a-t-il précisé.

Commandant emblématique de l'Armée de libération kosovare (UCK), il a été inculpé par deux fois dans le passé par le tribunal international de La Haye avant d'être acquitté pour insuffisance de preuve.

Premier ministre depuis 2017, Ramush Haradinaj, avait également assuré cette fonction entre 2004-2005.

 

 

 

Agim Sulaj, Furkan Abdula, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: démission, premier ministre, cpi, cour pénale internationale, Kosovo, Cour Pénale Internationale (CPI), Ramush Haradinaj

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]