Vienne : l'accord sur le nucléaire iranien à l'examen

L’examen d’Instex, mécanisme franco-allemand pour contourner les sanctions américaines sur l’Iran sera également à l’ordre du jour.

 

Les représentants des pays signataires de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien se sont entretenus, vendredi, à Vienne en Autriche, sous la présidence d’un haut responsable de l’Union Européenne (UE).

Les représentants de Chine, Russie, France, Allemagne et Royaume-Uni se sont ainsi réunis sous la présidence d’Helga Schmid, adjointe de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

Les différentes parties ont étudié l’intégralité des aspects de l’accord sur le nucléaire iranien ainsi que les moyens de sa consolidation.

L’examen d’Instex, mécanisme franco-allemand pour contourner les sanctions américaines sur l’Iran était également à l’ordre du jour.

Les représentants des Etats signataires de l’accord sur le nucléaire iranien ont également évalué le respect par l’Iran de ses engagements contenus dans l’accord.

En dépit de la création du mécanisme Instex au mois de janvier 2019, cet outil européen n’a jamais été mis en œuvre en raison de l’accentuation des pressions américaines sur les Etats européens.

 

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Iran, nucléaire, Union Européenne, Federica Mogherini

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]