La Grèce et la France signent un accord de création d'une banque de développement

French President Emmanuel Macron (R) is welcomed by Prime Minister of Greece Alexis Tsipras (L) during his visit in Athens, Greece on September 07, 2017. ( Ayhan Mehmet - Anadolu Agency )

Le memorandum d'accord est signé alors que le président français conclut une visite de deux jours à Athènes.

 

AA - Magda Panoutsopoulou - ATHÈNES - La Grèce et la France ont signé, vendredi, un accord qui verra les pays travailler à établir une Banque grecque de développement pour soutenir les petites entreprises et stimuler la croissance.

Après la signature du mémorandum d'accord, le président français Emmanuel Macron - en Grèce pour une visite officielle - a déclaré aux journalistes: "Nous étions, nous sommes et nous serons là".

Le deuxième jour de la visite de Macron s'est concentré sur les questions économiques, avec la présence de plus de 140 entreprises françaises et grecques - dont le géant pétrolier Total et la société de construction Vinci - à Athènes.

"Aujourd'hui, nous pouvons dire avec certitude que le pays tourne une page", a déclaré Alexis Tsipras, Premier ministre grec, dans son message au Centre culturel de la Fondation Stavros Niarchos.

Tsipras a déclaré que le chômage avait chuté à 22,1 pour cent, mais a insisté que cela restait inacceptable pour un membre de l'UE et de la Zone euro.

La Grèce est financièrement surendettée depuis 2010, date à laquelle elle a signé son premier accord de sauvetage économique avec les créanciers internationaux.

Tsipras, s'étant opposé à la tactique des gouvernements précédents, est venu au pouvoir en 2015 avec l'engagement de renverser les créanciers du pays et d'arrêter toutes les mesures d'austérité, seulement pour signer un troisième accord de sauvetage.

Le leader grec a déclaré qu'attirer des investissements était l'objectif principal du gouvernement dans ses efforts pour sortir le pays de la crise et et s'extirper du programme de sauvetage en août 2018.

"La Grèce offre une véritable opportunité, à la suite d'un énorme effort de réforme", a-t-il ajouté, soulignant qu'aucun autre pays européen n'avait entrepris des réformes si vastes en si peu de temps.

"Vous ne le regretterez pas", a-t-il déclaré aux représentants des entreprises, qui l'écoutaient avec intérêt.

Mots-clés: dette grèce, france, visite france, diplomatie france, france relations étrangères, actualité france, tzipras, grèce, tsipras, ministre finances, crise, euro, union européenne, europe, aide, Ümit Dönmez, france diplomatie, Magda Panoutsopoulou, mer mediterranee, zone euro, eurozone, chomage zone euro, europe economie, economie europe, emmanuel macron, mediterranée économie, france president, méditérranée orientale, crise economique, athènes, méditerranée orientale économie, méditerranée diplomatie, méditerranée occidentale, méditerranée occidentale économie, Ayhan Mehmet, france économie, france investissements

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]