Moscou et Kaboul acceptent de reporter la conférence de paix

Moscou et Kaboul acceptent de reporter la conférence de paix

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le président afghan Ashraf Ghani ont aujourd'hui discuté au téléphone.

 

Photographie : Service de Presse du Kremlin / Le président russe Vladimir Poutine, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, et le Président du Bureau des Services Fédéraux (FSB, renseignements), Alexandr Bortnikov ont passé le weekend dans la République de Touva, le long du fleuve Ienisseï

 

 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le président afghan Ashraf Ghani ont convenu de reporter une conférence de paix sur l'Afghanistan prévue pour septembre, a annoncé lundi Moscou.

La conférence de paix devait avoir lieu en septembre à Moscou, mais lors d'un appel téléphonique avec Lavrov, Ghani a proposé de la reporter en raison de la nécessité de renforcer la position consolidée de l'Afghanistan sur ce sujet, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site officiel.

"Le président de l'IRA [République islamique d'Afghanistan], soutenant en principe l'idée d'une réunion à Moscou, a proposé de la reporter à la nécessité de développer la position consolidée de l'Afghanistan sur cette question, en tenant compte des changements de personnel en cours du bloc dirigeant afghan", a-t-il ajouté.

Lavrov et Ghani ont convenu de fixer une nouvelle date pour la réunion par la voie diplomatique.

Dans le communiqué de Kaboul, le président Mohammad Ashraf Ghani aurait salué les efforts déployés par Moscou pour la paix en Afghanistan, mais a également souligné que tout processus de négociation devait être mené par des Afghans et à l'initiative des Afghans.

"Dans la conversation téléphonique, le président du pays a salué les efforts déployés par les amis régionaux et internationaux de l’Afghanistan, en particulier la Fédération de Russie pour une paix durable en Afghanistan et a déclaré que le plan de paix présenté lors de la deuxième conférence, en consultation avec divers segments de la société et avec l’appui de la communauté internationale, avait défini tous les principes de base d’une paix durable dans le pays", a-t-il ajouté.

"Dans la conversation téléphonique, il a été décidé de reporter la conférence de Moscou afin que les deux pays puissent se coordonner sur les préparatifs ultérieurs et l’efficacité du processus", ajoute le communiqué.

 

Elena Teslova, Shadi Khan Saif, Salman Hamid Siddiqui, Ümit Dönmez

 

 


 

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]