Cavusoglu : «Nous avons préparé un projet de texte comprenant les modalités d'un éventuel cessez-le-feu en Libye»

Ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu : Le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen, Fayez al-Sarraj, a signé le texte de l’accord tandis que la délégation de Haftar a demandé un délai jusqu’à mardi matin

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a annoncé, lundi, qu'un projet de texte comprenant les modalités d'un éventuel cessez-le-feu en Libye est en cours de préparation.

C'est ce qui ressort des déclarations du ministre turc depuis la capitale russe Moscou, qui accueille des pourparlers quadripartites indirects sur la Libye.

Cavusoglu a indiqué que le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez al-Sarraj, a signé le texte de l’accord, tandis que la délégation de Haftar a demandé un délai jusqu'à demain matin pour signer.

Le ministre turc a salué les efforts de la Russie concernant la signature de l’accord de cessez-le-feu entre al-Sarraj et Haftar, en accueillant les pourparlers lundi.

Il a souligné que des discussions ont eu lieu, durant la journée, avec la délégation russe, pour la signature du cessez-le-feu entre les parties libyennes, à la suite d’un appel lancé par les présidents turc Recep Tayyip Erdogan, et russe, Vladimir Poutine, mercredi dernier.

« Nous avons préparé un projet de texte comprenant les modalités d’un éventuel cessez-le-feu, en tenant compte des propositions d’amendement faites par la délégation de Haftar », a ajouté Cavusoglu.

Il a précisé, dans le même ordre d’idées, qu’al-Sarraj et le président du Conseil supérieur de l’Etat libyen, Khaled Mechri, ont signé l’accord dans sa dernière version et l’ont transmis à la partie turque.

Et de poursuivre que « la délégation de Haftar a demandé un délai jusqu’à mardi matin, selon nos amis russes ».

Le ministre turc a indiqué, dans ce contexte, que si l’accord est signé par la deuxième partie, mardi, al-Sarraj et Haftar auraient respecté leurs promesses orales d’appliquer le cessez-le-feu en réponse aux appels des présidents russe et turc.

Cavusoglu a assuré que la Turquie poursuivra la collaboration avec la Russie pour le maintien du cessez-le-feu et l’accélération du processus politique, en aboutissant à un résultat au Sommet de Berlin et grâce aux efforts des Nations Unies.

Moscou accueille, lundi, des pourparlers quadripartites indirects sur la Libye entre ds représentants des parties russe et turque, ainsi qu'une délégation du gouvernement libyen et une autre du gouvernement soutenu par le général à la retraite Khalifa Haftar.

 

ONU : Les pourparlers de Moscou sur la Libye sont un pas vers la réussite de la Conférence de Berlin

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a considéré, lundi, que les pourparlers de Moscou sur le cessez-le-feu en Libye constituent un pas vers la réussite de la Conférence de Berlin, prévu dimanche prochain.

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, a souligné que l’Organisation « n’a pas participé aux pourparlers de Moscou (renferment deux délégations libyennes, la Turquie et la Russie) autour de la crise libyenne, mais qu'elle les a suivis de près ».

Dujarric a indiqué, quant aux pourparlers de Moscou, qu’ « il s’agit d’un pas positif que nous espérons facilitateur pour la réussite de la Conférence de Berlin ».

L’Allemagne a invité 10 pays à participer à ce sommet, dont les 5 pays membres permanents au Conseil de sécurité (Etats Unis, Russie, Chine, Royaume Uni et France) en plus de la Turquie, de l’Egypte, des Emirats, de l’Allemagne et de l’Italie.

La Conférence de Berlin représente une nouvelle tentative pour résoudre le conflit en Libye, pacifiquement, après l’échec, induit par Haftar, des efforts onusiens pour la tenue d’un dialogue entre les parties libyennes.

 

 

 

 

Ömer Tuğrul Çam, Mohamed Tarek, Mona Saanounı

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Libye, Guerre Libye, turquie libye, turquie méditerranée, russie méditerranée, Mevlut Cavusoglu, Fayez al Sarraj, Khalifa Haftar, russie libye

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]