Attaque contre deux pétroliers en Mer d'Oman : 11 Russes secourus

L’ambassade russe à Téhéran a indiqué, dans un communiqué, que les citoyens secourus ont été transportés au port de Jasak dans le sud de l’Iran

 

La Russie a annoncé, jeudi, avoir secouru 11 marins après une attaque contre deux pétroliers dans la Mer d’Oman.

L’ambassade russe à Téhéran a indiqué, dans un communiqué, que les marins secourus ont été transportés au port de Jasak dans le sud de l’Iran, en toute sécurité, pour préparer leurs papiers.

Le communiqué précise qu’il s’agit de 10 hommes et d’une seule femme sauvés et qu’ils sont en bonne santé.

L’agence russe TAS a cité le porte-parole de l’ambassade, sans le nommer, qui indique que « jusqu’à présent on n’a pas réussi à les contacter, mais, ils possèdent des téléphones portables et nous essayerons de communiquer avec eux et de penser aux prochaines étapes à envisager ».

Jeudi matin, des médias iraniens et omanais avaient annoncé une attaque et des explosions contre deux pétroliers dans le Golfe d’Oman.

Les prix du brut ont grimpé après l’attaque de plus de 4% par rapport au pétrole de Brent. Cette augmentation a baissé à 1.9% vers 08 :42 GMT.

Cette attaque est survenue un mois après des actes de sabotage perpétrés contre 4 navires commerciaux à côté du port de Fujaïrah aux Emirats Arabes Unis. Riyad avait également annoncé que deux pétroliers saoudiens avaient été attaqués, près des eaux territoriales des Emirats.

Le Pentagone avait tenu, en mai dernier, l’Iran pour responsable de ces attaques.

Une enquête commune lancée par l’Arabie Saoudite, les Emirats et la Norvège a prouvé qu’ « un Etat est derrière ces actes », sans le citer.

Pour sa part, l’Iran a considéré ces accusations comme étant des allégations et a assuré n’avoir aucun lien avec cette opération-là.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]