Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions contre la Russie

Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions contre la Russie

Washington désigne 6 individus russes, 8 entités pour «agression continue» en Ukraine.

 

Les États-Unis ont mis sur liste noire six ressortissants russes et huit entités russes vendredi pour l'agression "continue et en cours" de Moscou en Ukraine, l'Union européenne et le Canada ayant émis leurs propres sanctions.

Le ministère du Trésor a déclaré que les nouvelles sanctions économiques constituaient des représailles pour les "attaques injustifiées" de la Russie sur des navires ukrainiens dans une voie navigable clé entre la péninsule de Crimée et la Russie, ainsi que l'annexion de la Crimée par Moscou et son soutien aux rebelles séparatistes de l'est de l'Ukraine.

"Cette initiative conjointe avec nos partenaires de l'Union européenne et du Canada renforce notre engagement commun d'imposer des sanctions ciblées et significatives en réponse aux tentatives du Kremlin de ne pas respecter les normes internationales et de porter atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a déclaré le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. .

Sur la liste noire rendu publique vendredi figurent des responsables russes qui, selon le Trésor, ont participé à l'attaque de navires ukrainiens dans le détroit de Kertch: Gennadiy Medvedev, directeur adjoint des garde-frontières russes; Sergey Stankevich, chef du service des frontières; et Andrey Shein, chef adjoint de la direction des frontières.

Medvedev et Stankevich, a déclaré le Trésor, "contrôlent et organisent directement l'attaque".

Un quatrième Russe, Ruslan Romashkin, responsable de la sécurité pour la Crimée et Sébastopol en Russie, a également été désigné.

Les États-Unis ont également sanctionné huit entreprises de défense russes opérant en Crimée qui, d’après elle, seraient en activité.

Moscou avait capturé 24 marins ukrainiens dans le détroit de Kertch en novembre dernier et saisi trois navires de la marine ukrainienne. Les marins n'ont pas encore été libérés.

 

 

Michael Hernandez, George Albert Bernard, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]