«Les revendications arméniennes de 1915 étaient censées répondre aux besoins identitaires»

«Les revendications arméniennes de 1915 étaient censées répondre aux besoins identitaires»

Tout en diabolisant la Turquie, les revendications du prétendu «génocide» arménien visaient également à répondre aux exigences de l'identité arménienne, déclare un expert.

 

Les allégations d’un prétendu génocide arménien visaient non seulement à présenter les Turcs et la Turquie comme des méchants, mais également à renforcer le sens de l’identité des Arméniens, selon un politologue qui a étudié la question en profondeur.

"Les allégations de génocide ne sont pas simplement destinées à diaboliser les Turcs et la Turquie, mais plutôt à répondre aux exigences de l'identité arménienne", a estimé Brendon J. Cannon, professeur associé à l'Université Khalifa d'Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis.

Cannon, qui a écrit un livre sur le sujet, a déclaré, lundi, que la diaspora arménienne avait construit une identité autour de ses revendications sur les événements de 1915, à tel point qu'elle considérait la recherche sur ces événements comme une sorte de "déni".

"Les représentations idéologiques de la diaspora arménienne sur ce qui s'est passé en 1915 ont atteint un statut incontestable", a-t-il expliqué.

«C’est extrêmement problématique et ne permet aucun compromis dans leur quête de qualifier les événements de "génocide" ».

Cannon a noté que la diaspora arménienne évitait toute critique ou recherche sur ce sujet, affirmant que les Arméniens avaient été «victimes».

 

L'Histoire pour les historiens

Les historiens devraient mener des recherches sur l'histoire, mais la diaspora arménienne n'en veut pas, selon les constatations de Cannon.

"Les Arméniens ont allégué que les archives d'Istanbul étaient inaccessibles à certains chercheurs. Mais même en constatant qu'un accès complet aux archives est possible, non seulement à Istanbul, mais également à Berlin, Moscou, Boston et ailleurs, il est difficile de voir comment la science pourrait influencer la diaspora arménienne d’abandonner sa position chérie », a-t-il expliqué, non sans regret.

«La diaspora arménienne a exclusivement insisté pour que la Turquie reconnaisse [les affirmations arméniennes] - avec toutes les ramifications juridiques, matérielles et morales que cette reconnaissance implique. Parce que leur identité l'exige, tout compromis avec la Turquie sera toujours considéré comme un échec et une trahison de l'identité [arménienne selon la diaspora] ", a-t-il ajouté.

Le livre de Cannon intitulé "Legislating Reality et Politicizing History" : "Légiférer la réalité et politiciser l'Histoire" vise à contextualiser les revendications de génocide des Arméniens. Ce livre a été publié en anglais et en allemand, et des éditions en turc, en français et en espagnol sont également disponibles.

La position de la Turquie sur les événements de 1915 est que la mort d'Arméniens dans l'est de l'Anatolie en 1915 est survenue après que certains Arméniens se sont rangés du côté des envahisseurs russes et se sont révoltés contre les forces ottomanes. Une réinstallation ultérieure des Arméniens a fait de nombreuses victimes.

Ankara n'accepte pas le prétendu "génocide", mais reconnaît qu'il y a eu des victimes des deux côtés pendant la Première Guerre mondiale.

La Turquie s'oppose à la présentation de ces incidents en tant que "génocide" mais décrit les événements de 1915 comme une tragédie pour les deux parties.

Ankara a proposé à plusieurs reprises la création d'une commission mixte d'historiens de Turquie et d'Arménie, ainsi que d'experts internationaux, pour s'attaquer au problème.

Cette proposition a systématiquement été refusée par les autorités arméniennes.

 

 

Cagri Kosak, Can Erözden, Marc Chenault, Ümit Dönmez
Photographie : De Brendon J. Cannon, professeur associé à l'Université Khalifa, par l'Agence Anadolu

 

Articles connexes :

Le Vice-président turc : «Personne ne peut diffamer la Turquie concernant 1915»
1 octobre 2018

Azerbaïdjan : Un quart de siècle d'occupation arménienne des régions de Fuzuli et Jabrayil
24 août 2018

Suisse : Commémoration d'un diplomate turc assassiné par l'ASALA
10 juin 2018

Mille lettres contre la libération d'un terroriste arménien
30 mai 2018

France: Des Franco-Turcs protestent contre la stèle du prétendu «génocide arménien»
12 mai 2018

Prétendu génocide arménien: Erdogan souhaite une confrontation des Archives
8 mai 2018

1915: Cérémonie de commémoration au Patriarcat Arménien
24 avril 2018

Les Turcs se souviennent d'avoir échappé à l'oppression arménienne
24 avril 2018

1915 : La Turquie partage la douleur historique des citoyens arméniens
24 avril 2018

France: Le Conseil constitutionnel censure la pénalisation de la contestation des événements de 1915 comme "génocide"
26 janvier 2017

 


 



 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

16 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]