La Turquie réagit «avec prudence» à la prime offerte par les États-Unis pour les chefs du PKK

La Turquie réagit «avec prudence» à la prime offerte par les États-Unis pour les chefs du PKK

La décision d'offrir des récompenses pour avoir aidé à arrêter les terroristes du PKK est une décision «tardive», a déclaré le porte-parole présidentiel turc.

 

La Turquie a réagi mardi avec prudence face à la décision américaine d'attribuer des primes de plusieurs millions de dollars visant à l'arrestation de trois terroristes clés du PKK.

"Nous allons prendre cela avec prudence, c'est une décision tardive", a déclaré le porte-parole du président turc Ibrahim Kalin.

S'exprimant sur la décision largement controversée des États-Unis de réimposer des sanctions à l'Iran, Kalin a souligné: "La Turquie n'abandonnera pas ses intérêts nationaux, car les États-Unis imposent des sanctions pour une raison ou une autre."

Le département d'État américain a annoncé par son ambassade à Ankara, mardi, une prime pour l'arrestation de trois des principaux chefs du groupe terroriste PKK.

Dans le cadre du programme "Rewards for Justice" ("Récompenses pour la Justice"), les personnes fournissant des informations menant à l'identification ou la localisation des chefs terroristes du PKK, Murat Karayilan, Cemil Bayik et Duran Kalkan, sont éligibles pour des récompenses de 3 à 5 millions de dollars.

Cette annonce faisait suite à la visite officielle de Matthew Palmer, secrétaire d’État adjoint américain, dans la capitale turque, Ankara.

Le PKK ("Parti des travailleurs du Kurdistan") est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de quatre décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Seyit Ahmet Aytaç, Marc Chenault, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

Turquie/Est : 10 soldats et un civil ont été tués par le PKK au mois d'octobre

Les États-Unis condamnent l'attaque terroriste du PKK dans le sud-est de la Turquie

Un sous-traitant militaire des États-Unis soutient les terroristes YPG / PKK

Les États-Unis excluent le PYD / YPG du rapport annuel sur le terrorisme

Les tribus syriennes appellent au boycott des terroristes YPG / PKK à Raqqa

Syrie : Les États-Unis fournissent des véhicules de construction aux terroristes des YPG / PKK à Manbij

Turquie: recrudescence du terrorisme du PKK, les États-Unis sont-ils un allié fiable ?

 

 


 

 
 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]