Turquie/Est : 10 soldats et un civil ont été tués par le PKK au mois d'octobre

Turquie/Est : 10 soldats et un civil ont été tués par le PKK au mois d'octobre

Les opérations menées par les forces de sécurité turques en Turquie, Syrie et Irak ont permis de neutraliser 210 terroristes.

 

11 morts en un mois

10 Mehmetçik (soldats turcs) et un civil ont perdu la vie suite à plusieurs attaques du groupe terroriste PKK/YPG/PYD entre le 1er et le 31 octobre 2018, en Turquie.

Au cours de ces attaques, cinq officiers de sécurité et trois civils ont été blessés.

 

4 octobre

Huit soldats turcs ont été tués et un autre a été blessé lors d'un attentat terroriste du PKK dans le district de Gercus de la région de Batman, dans le sud-est de la Turquie, le 4 octobre.

9 octobre

Un soldat turc et un civil sont décédés et trois autres personnes blessées suite à une attaque terroriste du PKK dans la région de Hakkari, frontalière à l'Irak et l'Iran, le 9 octobre.

11 octobre

Un soldat turc a été blessé le 11 octobre, après la détonation d'un explosif artisanal dans le district de Dogubeyazit de la région d'Agri, dans l'Est de la Turquie.

20 octobre

Le 20 octobre, un policier a été blessé lors d'une attaque du groupe terroriste PKK dans le district de Pervari, dans la région de Siirt, dans le sud-est turc.

23 octobre

Un soldat turc a été tué et un autre gravement blessé lors d'un attentat terroriste du PKK dans le district de Dargeçit de la région de Mardin, dans le sud-est dela Turquie, le 23 octobre.

 

 

210 terroristes neutralisés dans les opérations

Un total de 210 terroristes du PKK, dont des soi-disant hauts responsables ont été "neutralisés" dans le cadre d'opérations antiterroristes menées sur le territoire turc ainsi qu'en Irak, et en Syrie contre les YPG-PYD.

Les autorités turques utilisent souvent le mot "neutralisé" dans les déclarations pour signifier que les terroristes en question se sont rendus, ont été arrêtés, ou ont été tués.

Les Forces armées turques (TSK), la Direction générale de la sécurité, le Commandement général de la gendarmerie et les Services de renseignement nationaux continuent de combattre les organisations terroristes qui tentent de troubler la paix et la cohésion principalement dans les parties orientales du pays.

Les forces de sécurité ont détruit des abris et des dépôts des terroristes, principalement dans les région de l'est et du sud-est de la Turquie.

Au total, 687 suspects ont été arrêtés et 125 d'entre eux ont été placés en détention provisoire en octobre.

 

Les terroristes neutralisés

Serbest Paksoy, nommé "Rezan", et Selcuk Kose, nommé "Mahir Botan", ont été neutralisés le 11 octobre au Mont Gabar dans la région de Sirnak, dans le su-est turc.

Yusuf Tunc, qui figurait dans la catégorie grise de la liste des personnes recherchées par le ministère de l'Intérieur, a été tué le 17 octobre dans le cadre d'une opération menée par les forces de sécurité dans la région d'Adiyaman (sud-est).

Connu sous les initiales K.B., un terroriste du PKK qui a tué l'agent de sécurité Mehmet Paksoy en 2017 a été arrêté lors d'une opération dans le district d'Uludere à Sirnak le 24 octobre.

Les forces de sécurité turques ont arrêté Emrah Nayci, le prétendu haut représentant du groupe terroriste à Gabar, dans le cadre d'une opération dans les zones rurales de Sirnak le 31 octobre.

La police, en coopération avec les services de renseignement turcs, a également arrêté un haut responsable du PKK / KCK, appelé Devlet Aslan, dans la région de Batman, dans le sud-est du pays. Aslan serait l’un des responsables de la soi-disant branche belge du groupe terroriste.

L'un des responsables régionaux présumés du groupe terroriste PKK / KCK en Suède, identifié par les initiales de H.B., a été arrêté le 23 octobre lors d'une opération antiterroriste dans la région de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie.

 

PKK/YPG/PYD

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan") Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Yunus Okur, Diyar Güldoğan, Kübra Chohan, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


 

 
 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

20 novembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]