Le journaliste saoudien aurait été assassiné selon un groupe de médias turco-arabes

Le journaliste saoudien aurait été assassiné selon un groupe de médias turco-arabes

Le président d'une association de médias dit avoir des preuves que le journaliste saoudien Khashoggi, porté disparu depuis le 2 octobre, a été tué.

 

Le chef d'un groupe représentant les journalistes turco-arabes a déclaré dimanche qu'il était en possession d'éléments de preuve démontrant que le journaliste saoudien disparu Jamal Khashoggi a été assassiné.

S'adressant à des journalistes devant le consulat général d'Arabie saoudite à Istanbul, Turan Kışlakçı - président de l'Association turco-arabe des médias (TAM) - a déclaré qu'ils avaient été informés que Jamal Khashoggi avait été "brutalement assassiné".

Le journaliste et chroniqueur régulier du Washington Post est porté disparu depuis son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre.

Kislakci a déclaré qu'ils avaient reçu la nouvelle de sa mise à mort il y a deux jours mais qu'ils attendaient la confirmation.

«Nous avons reçu la confirmation de l'information hier [samedi]. Il est vrai que Jamal Khashoggi a été assassiné.

«Un deuxième récit dit qu'il a été assassiné de manière très brutale», a-t-il déclaré sans préciser de quelle manière ou comment l'association avait trouvé l'information.

Le consulat d'Arabie saoudite a démenti ces accusations, se concentrant notamment sur un rapport de Reuters publié sur son compte Twitter.

"Une source officielle au consulat a démenti les accusations rapportées par Reuters et attribuées aux déclarations de responsables turcs selon lesquelles le citoyen saoudien Jamal Khashoggi aurait été tué au consulat saoudien à Istanbul", a déclaré le consulat saoudien sur son compte Twitter.

Des officiers de police saoudiens, qui seraient vraisemblablement arrivés au bâtiment du consulat à Istanbul dimanche depuis l'Arabie Saoudite y seraient restés à l'intérieur pendant deux heures, selon un correspondant de l'agence Anadolu sur le terrain.

On sait que Khashoggi a critiqué les politiques intérieure et étrangère saoudiennes.

La police turque à Istanbul surveille les allées et venues au consulat d'Arabie Saoudite depuis le moment où - selon la fiancée du journaliste - Khashoggi est entré dans le bâtiment.

Le bureau du procureur général à Istanbul a ouvert une enquête le jour de l'incident. Le consulat a également déclaré sur Twitter qu'il travaillait en coordination avec les autorités turques.

 

Adem Demir, Sena Güler, Ümit Dönmez

Photographie :  Turan Kışlakçı - président de l'Association turco-arabe des médias (TAM) tient une photo du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Agence Anadolu, 7 octobre 2018, Turquie

 

Le journaliste saoudien porté disparu n'a pas quitté le consulat selon la police turque

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]