La présidence turque présente une motion sur l’Irak et la Syrie

L'exécutif turc présente une motion sur l’Irak et la Syrie

La motion vise à prolonger d'un an le mandat des opérations transfrontalières de la Turquie en Irak et en Syrie.

 

La présidence turque a présenté jeudi une motion au parlement turc pour prolonger l’autorité de l’Etat à lancer des opérations militaires transfrontalières dans le nord de l’Irak et en Syrie pour une année supplémentaire.

La motion, soumise par le gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdogan, avait précédemment autorisé l'armée turque à mener des opérations transfrontalières du 31 octobre 2017 au 30 octobre 2018.

La motion indiquait que la Turquie attachait une grande importance à la protection de l'intégrité territoriale, de l'unité nationale et de la stabilité de l'Iraq et de la Syrie.

"Cependant, l'existence du PKK et de Daesh en Irak constitue une menace directe pour la paix, la stabilité et la sécurité de notre pays", ajoute le communiqué.

Le parlement débattra de la motion après l'ouverture de la nouvelle année législative le 1er octobre.

Lors de la session parlementaire, les députés débattront de la question de savoir si la même motion devrait être prolongée ou si une nouvelle motion devrait être rédigée.

Le PKK ("Parti des travailleurs du Kurdistan") est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de quatre décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le territoire turc, dont 7 000 civils.

L'Opération «Bouclier de l'Euphrate», qui a débuté le 24 août 2016 et s'est terminée en mars 2017, visait à éliminer la menace terroriste le long de la frontière dans les régions du Nord syrien à Jarabulus, Al-Rai, Al-Bab et Azaz, à l'aide de l'Armée syrienne libre (ASL), soutenue par l'artillerie et la couverture aérienne turques.

Plus de 3 000 terroristes de Daech et du PKK-PYD-YPG ont été neutralisés avec cette l'opération.

Le 20 janvier 2018, les Forces armées turques et l'Armée syrienne libre ont lancé l'opération antiterroriste "Rameau d'olivier" dans la zone d'Afrin en Syrie, frontalière à la Turquie. L'opération a abouti le 18 mars 2018 par la prise de la ville d'Afrin des mains des terroristes.

 

Ümit Dönmez, Muhammet Emin Avundukluoğlu, Monis Bin Ali

Photographie : Archive, Agence Anadolu, Grande Assemblée Nationale (GANT) de Turquie

 


RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

9 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]