Turquie: Les nouvelles règles de citoyenneté visent à attirer les investisseurs

Turquie: Les nouvelles règles de citoyenneté visent à attirer les investisseurs

Les étrangers apportant 500 000 dollars en capital fixe ou possédant des biens immobiliers en Turquie d'une valeur de plus 250 000 dollars peuvent se prévaloir de la citoyenneté.

 

La Turquie a réduit les limites imposées aux étrangers pour acquérir la citoyenneté turque afin d’encourager l’investissement, selon les nouvelles réglementations publiées mercredi dans le journal officiel du pays.

La limite inférieure des investissements en capital fixe pour acquérir la citoyenneté turque pour les étrangers est ramenée de 2 millions de dollars à 500 000 dollars.

Les étrangers qui possèdent des biens immobiliers en Turquie d'une valeur minimale de 250 000 dollars, au lieu de 1 million de dollars auparavant, peuvent bénéficier de la citoyenneté turque.

L’exigence de dépôt d’un minimum de 3 millions de dollars dans les banques turques est également abaissée à 500 000 dollars.

Le règlement couvre également les étrangers qui déposent un minimum de 3 millions de dollars dans des banques turques. Un règlement similaire s’applique aux investisseurs étrangers qui détiennent des obligations émises par le gouvernement d’une valeur d’au moins 500 mille dollars et qui ne sont pas diversifiées depuis trois ans.

Les étrangers qui créent des emplois pour un minimum de 50 personnes - soit 100 personnes auparavant - pourront également obtenir la citoyenneté turque, selon le journal officiel.

 

Tuba Şahin, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

 



 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]