La Turquie a arrêté un suspect clé de l'attaque de Reyhanli en 2013

La Turquie a arrêté un suspect clé de l'attaque de Reyhanli en 2013

Yusuf Nazik a été emmené en Turquie depuis Lattaquié en Syrie après une opération du service de renseignement turc.

 

L’Organisation nationale du renseignement (MIT) de Turquie a arrêté dans la ville portuaire syrienne de Lattaquié un des principaux acteurs de l’attaque terroriste de Reyhanli en 2013.

Selon les informations recueillies transmises par l'agence, le MIT a emmené Yusuf Nazik en Turquie et a commencé un interrogatoire sur l'attaque meurtrière qui a tué 53 personnes dans le sud-est de la Turquie.

Nazik, 34 ans, qui figurait dans la catégorie bleue de la liste des terroristes recherchés par le ministère de l’Intérieur, a avoué dans une séquence vidéo, qu'il avait agi sur ordre des services de renseignement syriens.

Il a ajouté qu'il avait acheté deux véhicules pour déplacer les explosifs.

Nazik a avoué qu'il agissait sur ordre des services de renseignement syriens, précisant: "Je n'ai pas pu échapper à l'État turc".

"Je lance un appel à mes amis en Syrie, arrêtez alors qu'il est encore temps. L'État turc nous protégera. Je signale à l'État de Syrie que l'État turc vous fera finalement payer", affirme-t-il dans cette même vidéo.

Les attentats de mai 2013 dans le district de Reyhanli, dans la région de Hatay, frontalière avec la Syrie, ont fait 53 morts.

 

Hasan Öymez, Satuk Buğra Kutlugün, Sıdrah Gufran Roghay, Ümit Dönmez

Photographie : Agence Anadolu

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]