Turquie: Le Parlement adopte la loi sur la lutte contre le terrorisme

Syrie : Le groupe terroriste PKK / YPG vend des armes au marché noir

Le groupe terroriste parvient à garder des armes dans la région en changeant ses positions et en gardant l'objectif d'utiliser ces armes contre la Turquie.

Alors le groupe terroriste PKK / PYD-YPG est forcé se retirer entièrement de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, ainsi que de l'ouest de l'Euphrate, dans le cadre de l'accord trouvé entre la Turquie et les États-Unis, le groupe terroriste vend ses armes sur le marché noir et ainsi diversifie ses sources financières.

Selon nos sources locales en Syrie, les États-Unis continuent de fournir de nouvelles armes à des groupes terroristes présents sur le territoire nord-syrien, en particulier le PKK / PYD-YPG, malgré l'engagement américain à récupérer les armes fournies.

Un convoi américain de 200 camions comprenant des véhicules blindés, des armes lourdes et des munitions est récemment entré en Syrie en utilisant la Porte de la frontière de Semelka qui est sous le contrôle du gouvernement régional kurde du nord de l'Irak (KRG).

Séparément, dans le nord de la Syrie, les terroristes du PKK / PYD-YPG vendent au marché noir les armes qu'ils ont reçues des États-Unis. Ainsi, le groupe terroriste s'assure une manne financière tout en maintenant la circulation des armes dans la région troublée par la guerre syrienne et la menace terroriste.

Selon l'accord sur la ville de Manbij entre la Turquie et les États-Unis, le groupe terroriste YPG affilié au PKK doit se retirer de la ville d'ici la fin de 2018 tout en rendant ses armes aux États-Unis, afin de stabiliser la région .

Selon des sources de sécurité, le groupe terroriste plutôt que de restituer les armes prises aux États-Unis les déplace et les maintient dans la région où elles seraient utilisées contre la Turquie dans une éventuelle opération future.

Cependant, les États-Unis continuent de fournir des armes à plusieurs groupes terroristes en Syrie sous le déguisement de ce que l'on appelle les Forces démocratiques syriennes (SDF) - une force militaire dite d'opposition, constituée pour sa majorité du groupe terroriste PKK.

 

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan") Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Sertaç Bulur, Merve Aydoğan, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]