Erdoğan : "La victoire ne nous enivrera pas"

Erdoğan : "La victoire ne nous enivrera pas"

"Si Dieu le veut nous avancerons d'une façon encore plus déterminée et rapide vers novembre 2019", a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdoğan, de retour, lundi, dans la capitale turque Ankara.

 

AA - Ankara - Ayvaz Colakoğlu

"J'ai observé l'Est et le Sud-est. Cette nuit, je les ai analysés. La roue a tourné.  Maintenant, nous avançons selon une direction. Tout ira pour le mieux, j'y crois. Mais n'oubliez pas novembre 2019. Hier soir, une indication a été donnée pour mars 2019 (élection municipale) et novembre 2019 (élections présidentielle et législatives). La victoire ne nous enivrera pas", a déclaré, lundi, le président turc Recep Tayyip Erdoğan. 

A la suite de la victoire du "oui" au référendum sur la réforme constitutionnelle, Erdogan est rentré, lundi, à Ankara, en provenance d'Istanbul. De nombreux citoyens ont fait le déplacement pour accueillir le chef de l'Etat. Ce dernier a prononcé un discours depuis le bus présidentiel, souhaitant que la victoire du 16 avril soit bénéfique pour le peuple entier. 

 "Nous l'avons souhaité, et Dieu nous l'a accordé, hier soir nous étions heureux, nous le sommes également aujourd'hui. Si Dieu le veut nous avancerons d'une façon encore plus déterminée et rapide vers novembre 2019" a déclaré Erdoğan,précisant qu'ils avaient encore beaucoup de choses à accomplir. 

Le Chef de l'Etat a rappelé qu'en Occident certains ont attaqué la Turquie avec une mentalité de croisés, aidés en cela par leurs serviteurs de l'intérieur, mais que le peuple n'a pas vacillé. 

"Nous avons, devant nous, encore beaucoup d'initiatives importantes à prendre, dans le domaine des infrastructures et de l'humain; plus particulièrement, nous investirons dans l'éducation, l'instruction et la morale de nos citoyens" a-t-il dit, ajoutant que le plus important est de préserver l'unité du pays et du peuple.  

Erdoğan a attiré l'attention sur le vote des régions de l'Est et du Sud-Est de la Turquie. 

"J'ai observé l'Est et le Sud-Est. Cette nuit je les ai analysés. La roue a tourné. Maintenant, nous avançons selon une direction. Tout ira pour le mieux, j'y crois. Mais n'oubliez pas novembre 2019. Hier soir, une indication a été donnée pour mars 2019 (élection municipale) et novembre 2019 (élections présidentielle et législative). La victoire ne nous enivrera pas " a-t-il encore précisé.

 

Mots-clés: turquie , amendement constitution, constitution, ankara, referendum, parlement, erdogan, recep tayip erdogan, politique, Actualité Turquie, turquie actualité, chp, mhp, akp, ak parti, referendum constitutionnel, Nadia Akari, Ömür Melih Üzelce, république turquie, Mümin Altaş, turquie histoire, parlement turquie, nouvelle constitution turquie, turquie justice, turquie politique, turquie gouvernement, turquie président, recep tayyip erdogan, devlet bahçeli, parti politique turquie, kemal kilicdaroglu, mediterranée politique, Ayvaz Çolakoğlu, referendum constitutionnel turquie

ImprimerE-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]