Union Européenne : accord conclu sur le Brexit

Publié par Fawzia Azzouz, Lassaad Ben Ahmed le . Publié dans Actualité Royaume-Uni

Un accord a été trouvé, jeudi, pour le Brexit, a annoncé le président en exercice de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, sur les réseaux sociaux.



« Nous avons un accord » a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Le président de la Commission européenne a été la première à annoncer la nouvelle publiquement, avant d’être confortée par le premier ministre britannique Boris Johnson, lui aussi sur Twitter.

« Quand on veut on peut » a indiqué Boris Johnson avant de préciser avoir conclu « un accord » sur le Brexit.

Il estime qu’il s’agit d’une « entente juste et équilibrée pour l’Union européenne et le Royaume-Uni ».

Selon lui, ce texte est la preuve d’un « engagement à trouver des solutions ». Il « recommande au conseil européen de l’adopter ».

Le chef du gouvernement britannique a, pour sa part, fait état de sa volonté que l’accord soit définitivement « approuvé par le parlement samedi » pour que son pays puisse passer à « d’autres priorités ».

Une séance extraordinaire doit se tenir au parlement britannique, samedi, pour entériner le texte de manière définitive.

L’accord a été trouvé jeudi à quelques minutes de l’ouverture du Conseil européen à Bruxelles qui doit s’étaler sur deux jours.

 

 

Union Européenne : l’accord trouvé sur le Brexit « apporte de la sécurité », Michel Barnier

Un accord conclu jeudi entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni « permet d'apporter de la sécurité juridique, partout là ou le Brexit crée de l'incertitude », a indiqué le négociateur de l’UE Michel Barnier au cours d’une conférence de presse à Bruxelles, jeudi.

Selon Michel Barnier « grâce à cet accord les engagements financiers déjà pris à 28 seront bien respectés et honorés à 28 ».

Il a indiqué dans sa prise de parole explicative que le texte proposé « comprend la période de transition (...) qui durera jusqu’à la fin de l’année 2020 ».

Le négociateur de l’UE a également tenu à rassurer les citoyens européens en leur affirmant que leurs « droits (...) seront garantis ».

Pour sa part, le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker avait annoncé, quelques minutes plus tôt, sur son compte Twitter : « Nous avons un accord » .

Le président en exercice de la Commission européenne avait été le premier à annoncer la nouvelle publiquement, avant d’être confortée par le premier ministre britannique Boris Johnson, lui aussi sur Twitter.

« Quand on veut on peut », a indiqué Boris Johnson avant de préciser avoir conclu « un accord » sur le Brexit.

Il estime, pour sa part, qu’il s’agit d’une « entente juste et équilibrée pour l’Union européenne et le Royaume-Uni ».

Selon lui, ce texte est la preuve d’un « engagement à trouver des solutions ». Il « recommande au Conseil européen de l’adopter ».

Le chef du gouvernement britannique a, de son côté, fait état de sa volonté que l’accord soit définitivement « approuvé par le parlement samedi » pour que son pays puisse passer à « d’autres priorités ».

Enfin, le président français Emmanuel Macron qui s’exprimait depuis Bruxelles a expliqué qu’il fallait « rester prudent » mais qu’il s’agit d’«une bonne nouvelle avec la finalisation d’un accord positif».

Une séance extraordinaire doit se tenir au parlement britannique, samedi, pour entériner le texte de manière définitive.

L’accord a été trouvé jeudi à quelques minutes de l’ouverture du Conseil européen à Bruxelles qui doit s’étaler sur deux jours.

 

 

 

 

Fawzia Azzouz, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: brexit, Union Européenne, Boris Johnson, brexit union européenne, Juncker, jean-claude juncker, michel barnier

Imprimer