Londres : La police arrête plus de 200 manifestants exigeant l'état d'urgence climatique

Londres : La police arrête plus de 200 manifestants exigeant l'état d'urgence climatique

Selon la police, le nombre d'arrestations est de 209.

 

La police britannique a annoncé mardi avoir arrêté, depuis lundi soir, 209 manifestants exigeant l'état d'urgence climatique.

Le nombre a été mis à jour par la police après plus de 100 arrestations nocturnes alors que la manifestation a immobilisé le cœur de Londres, certaines routes de la ville étant bloquées depuis lundi matin.

La police métropolitaine de Londres a publié décret sur l'ordre public à compter de lundi soir, ce qui signifie que les manifestants doivent quitter les lieux quand les autorités locales l'exigent. "La même condition a été appliquée à ceux de la région d’Oxford Circus", a déclaré la police.

"Le service de police métropolitain est actuellement aux prises avec un certain nombre de manifestations qui se déroulent dans tout Londres", a déclaré le surintendant principal Colin Wingrove dans un communiqué.

«Nous avons des officiers sur le terrain qui s’engagent avec les manifestants et les communautés locales pour veiller à ce que des plans de maintien de l’ordre proportionnés soient en place», a déclaré Wingrove.

"Nous devons veiller à trouver le juste équilibre entre permettre le droit de manifester pacifiquement, tout en veillant à ce que les perturbations dans les communautés soient réduites au minimum", a-t-il ajouté.

Les manifestants ont bloqué Waterloo Bridge, l'un des principaux passages de la Tamise, ainsi que des quartiers de Marble Arch et Oxford Circus, dans le centre de Londres.

Les organisateurs, «Extinction Rebellion», un mouvement activiste populaire, ont annoncé leur intention de poursuivre les manifestations tout au long de la semaine.

Les manifestants demandent au gouvernement de déclarer l'état d '"urgence climatique" et de mettre en place des réformes "pour faire de la lutte contre le changement climatique une priorité en matière d'éducation".

 

 

Ahmet Gürhan Kartal, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]