L'Allemagne affiche le plus grand excédent courant au monde en 2018

Publié par Bahattin Gönültaş, Nur Asena Gülsoy le . Publié dans Actualité Allemagne

Cet excédent s'élève à 294 milliards de dollars en 2018, selon l'Institut allemand pour la recherche économique.

L'Allemagne a affiché, en 2018, le plus grand excédent courant au monde, avec 294 milliards de dollars.

Selon l'Institut allemand pour la recherche économique (Ifo), l'excédent courant de l'Allemagne a baissé à 7,4% de son produit intérieur brut (PIB) en 2018. Mais cela n'a pas empêché le pays d'être le premier pays au monde avec un tel excédent.

Ainsi, l'Allemagne a affiché un excédent de 294 milliards de dollars.

La suivent le Japon (173 milliards de dollars) et la Russie (116 milliards de dollars).

En revanche, l'Ifo a indiqué que les États-Unis ont été le premier pays affichant le plus grand déficit courant en 2018 avec 455 milliards de dollars, soit 2,3% de leur PIB.

Bien que les États-Unis aient lancé la guerre des tarifs contre la Chine pour "réduire leur déficit commercial élevé", leur déficit courant a augmenté de 5 milliards de dollars en 2018. Les exportations américaines vers la Chine ont beaucoup baissé en 2018, mais leur importation depuis ce pays ont continué à augmenter.

D'après les données de l'Ifo, la Chine ne figure plus parmi les trois premiers pays présentant l'excédent courant le plus élevé. Et cela à cause de ses importations de machine dans le cadre de sa stratégie pour 2025.

Par contre, la Russie figure, pour la première fois, parmi les trois premiers pays affichant le plus grand excédent courant. Cela a été provoqué par l'augmentation des exportations grâce aux prix du pétrole et du gaz, et le ralentissement dans ses importations. L'Ifo considère cela comme un résultat des politiques russes qui visent à réduire la dépendance du pays aux importations, à long terme.

Le Fonds monétaire international et la Commission européenne appelaient l'Allemagne, depuis longtemps, à augmenter les salaires et les investissements pour réduire les déséquilibres économiques mondiaux.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer