Nucléaire iranien: « l’accord de 2015, est un bon accord » (Macron)

Nucléaire iranien: « l’accord de 2015, est un bon accord » (Macron)

Le président français Emmanuel Macron a qualifié jeudi, à Sofia, l’accord sur le nucléaire iranien de « bon accord », en marge d'un sommet entre l’Union Européenne (UE) et les pays des Balkans tenue dans la capitale bulgare.

Cette déclaration fait écho au retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien annoncé par le président américain Donald Trump il y a une dizaine de jours.

« Je considère avoir fait le maximum pour expliquer et essayer de convaincre que c’était une mauvaise idée que de sortir » de l’accord sur le nucléaire iranien, a déclaré, face à la presse, Emmanuel Macron avant d’ajouter que « la réussite de la diplomatie française ne se mesure pas à la capacité à décider pour autrui ».

Macron a par ailleurs ajouté que « notre rôle c’est d’assurer la stabilité et la paix dans cette région » en estimant que « l’accord de 2015 est un bon accord (...) parce qu’il permet un meilleur contrôle de l’activité nucléaire iranienne courante ».

Le chef de l’Etat a toutefois rappelé, au cours de son allocution, que « cet accord n’est pas suffisant (...) et qu’il fallait le compléter par un accord sur le post-nucléaire 2025, un accord sur le balistique et un accord sur le régional » déplorant avoir « essayé de convaincre les Etats-Unis » sans avoir « réussi ».

Emmanuel Macron a de nouveau fait état d’une entente parfaite sur sa position avec la chancelière allemande Angela Merkel et la première ministre britannique Theresa May.

« Nous avons collectivement confirmé la volonté européenne de préserver les bénéfices de l’accord, y compris pour l’Iran, signé en juillet 2015, et de protéger les intérêts légitimes de nos entreprises » a-t-il dit, précisant qu’il n’était toutefois pas question d’«enclencher une guerre stratégico-commerciale avec les États-Unis sur le cas de l'Iran».

« On ne va pas sanctionner ou contre-sanctionner des entreprises américaines pour répondre sur ce sujet-là, ça n'aurait pas de sens (...) parce que l'objectif final est quand même d'avoir cet accord large », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’accord sur le nucléaire iranien signé le 14 juillet 2015 entre l’Iran, et la France, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Allemagne et le Royaume-Uni, vise à limiter l’enrichissement d’uranium iranien et à lever les sanctions économiques contre le pays.

Donald Trump a par ailleurs décidé d’appliquer des sanctions aux entreprises étrangères qui refuseraient de « sortir » d’Iran. L’Elysée avait réagi dès mercredi dans un communiqué pour expliquer que les Européens « feront tout pour protéger les intérêts » de leurs sociétés présentes en Iran.

Parallèlement aux déclarations du chef de l’Etat, le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker, a fait savoir que l’Union Européenne aller lancer vendredi un « processus » de blocage des sanctions américaines.

« Nous lançons le processus de la loi de blocage, le « blocking statue » de 1996, qui vise à neutraliser les effets extraterritoriaux des sanctions américaines », a déclaré Jean-Claude Juncker en marge du sommet de Sofia.

Ce processus pourrait permettre aux entreprises visées par les sanctions américaines de ne pas s’y soumettre en vertu du fait que la loi stipule qu’aucun jugement décidé par des tribunaux étrangers ne peut s’appliquer au sein de l’UE.

 

Fawzia Azzouz, Esma Ben Said

Photographie : Emmanuel Macron, Assemblée Générale de l'ONU, le 19 sptembre 2017 / Archive, Agence Anadolu



 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

12 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]