France: Des Franco-Turcs protestent contre la stèle du prétendu "génocide arménien"

France: Des Franco-Turcs protestent contre la stèle du prétendu «génocide arménien»

Plusieurs centaines de Turcs et Français d'origine turque ont protesté samedi contre l'érection d'une stèle dans le nord-ouest de la Fance, à Evreux.

Dans le nord-ouest de la France, samedi, plusieurs centaines de Turcs et de citoyens français d'origine turque, ont protesté contre une soi-disante stèle de commémoration du "génocide arménien" érigée le mois dernier.

La manifestation, organisée par l'Association Turque Française de la Culture et des Sports de la commune d'Evreux, a débuté devant la sous-préfecture.

"Nous pensons que l'histoire devrait être laissée aux historiens et les décisions sur les événements historiques ne devraient pas être laissées aux politiciens", a déclaré Remzi Sekerci, le représentant du groupe, à l'Agence Anadolu.

Sekerci a exprimé sa tristesse face à l'érection d'un monument qui "menace l'environnement paisible des citoyens d'origines turques et arméniennes vivant à Evreux".

Le monument, qui serait financé par l'Association de solidarité arménienne de Normandie, a été inauguré par une cérémonie le 21 avril, approuvée par l'Assemblée municipale d'Evreux.

Les relations turco-françaises se sont tendues par moments du fait de divers efforts officiels pour reconnaître le prétendu «génocide» ou même criminaliser son déni.

La position de la Turquie est que les morts des Arméniens dans l'est de l'Anatolie en 1915 se sont produits après que des milliers d'entre eux ont pris parti avec les Russes envahisseurs et se sont révoltés contre les forces ottomanes. Une réinstallation subséquente des Arméniens a entraîné de nombreuses victimes.

Ankara n'accepte pas le prétendu «génocide», mais reconnaît qu'il y a eu des pertes de part et d'autre pendant la Première Guerre mondiale.

La Turquie s'objecte à la présentation des incidents comme un "génocide" et décrit les événements de 1915 comme une tragédie pour les deux parties.

Ankara a proposé à plusieurs reprises la création d'une commission conjointe d'historiens de Turquie et d'Arménie, ainsi que d'experts internationaux pour s'attaquer au problème, proposition qui jamais été acceptée par les autorités arméniennes.

 

Omer Aydin, Meryem Göktaş, Marc Chenault, Ümit Dönmez

 

 

 


 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

 


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]