Iran : des députés appellent Rohani à refuser la démission de Zarif

Publié par Hafawa Rebhi le . Publié dans Actualité Asie

Zarif a annoncé sa démission lundi.

Quelque 150 législateurs iraniens ont appelé mardi le président du pays, Hassan Rohani, à refuser la démission du ministre des Affaires étrangères, Javad Zarif, selon un communiqué du parlement.

Heshamatollah Falahatpishe, président du comité de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Majlis (Parlement), a déclaré que le comité "examinerait" la démission de Zarif "cet après-midi".

"Le comité a déclaré que la question serait examinée lors d'une session d'urgence", a déclaré Falahatpishe, cité par l'agence de presse officielle IRNA.

Tard lundi, Zarif a annoncé sa démission sur son compte Instagram sans préciser les raisons de sa décision.

La majorité des députés iraniens ont signé une lettre de soutien à Zarif l'invitant à rester à son poste, selon l'agence de presse semi-officielle Mehr.

Selon la presse locale, la démission de Zarif est liée à la visite du président syrien Bachar Al-Assad à Téhéran lundi.

Zarif aurait déclaré lundi soir sur le site internet local d'Entekhab qu'après des photos prises lors des "pourparlers d'aujourd'hui", il ne serait plus respecté en tant que ministre des Affaires étrangères.

L’agence de presse ISNA a rapporté que Zarif parlait de la réunion entre Al-Assad, Rohani et le guide suprême iranien Ali Khamenei à Téhéran.

La Syrie est plongée dans une violente guerre civile depuis le début de 2011, lorsque le régime d'Al-Assad avait réprimé avec une férocité inattendue les manifestations en faveur de la démocratie.

Cette guerre a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes.

L'Iran a été un partisan convaincu du régime Al-Assad depuis le déclenchement du conflit.

Mehmet Kursun, Hafawa Rebhi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer