Le Saoudien Mohammed bin Salman défend l'utilisation par la Chine de camps de concentration pour les Musulmans lors de sa visite à Pékin

Le Saoudien Mohammed bin Salman défend l'utilisation par la Chine de camps de concentration pour les Musulmans lors de sa visite à Pékin

actualite-news.com/fr vous propose une traduction de l'article en anglais  publié par «Newsweek» et intitulé "Saudi Arabia's Mohammed bin Salman Defends China's Use of Concentration Camps for Muslims During Visit to Beijing". Ceci est une traduction fidèle de l'article original, elle ne reflète pas le point de vue éditorial de notre site Web d'actualité.

 

Le Saoudien Mohammed bin Salman défend l'utilisation par la Chine de camps de concentration pour les Musulmans lors de sa visite à Pékin


Par Cristina Maza

Le 22 février 2019 à 09h24

Newsweek

 

Alors qu’il fait face aux critiques des pays occidentaux sur le meurtre brutal du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le jeune prince héritier saoudien Mohammed bin Salman forme de nouvelles alliances.

Vendredi, le dirigeant, connu sous le nom familier de MBS, est arrivé en Chine, un autre pays accusé d'autoritarisme, pour y rencontrer des responsables. Il a été accueilli par le vice-Premier ministre chinois Han Zheng et a signé des accords clés avec Beijing concernant la production d'énergie et l'industrie chimique. Au cours de sa visite, il a également paru défendre l’utilisation par la Chine de camps de rééducation pour la population musulmane de son pays.

"La Chine a le droit de mener des activités de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation pour sa sécurité nationale", a déclaré le prince héritier à la télévision chinoise.

La Chine détient environ un million de musulmans ouïghours dans des camps de concentration, où ils suivent actuellement des programmes de rééducation prétendument destinés à lutter contre l'extrémisme. Les Ouïghours sont un groupe ethnique turcique pratiquant l'islam et habitant en Chine occidentale et dans certaines parties de l'Asie centrale. Beijing accuse les Ouïghours de la région du Xinjiang occidental de soutenir le terrorisme et a mis en place un régime de surveillance. Des millions de musulmans seraient également forcées à étudier la doctrine communiste dans ces camps.

«Le gouvernement chinois mène depuis longtemps une politique de répression contre les peuples musulmans turciques de la Région autonome Ouïghoure du Xinjiang (RAOX), dans le nord-ouest de la Chine. Ces efforts ont été considérablement intensifiés depuis fin 2016, lorsque le secrétaire du Parti communiste, Chen Quanguo, a quitté la région autonome du Tibet pour prendre la direction du Xinjiang », lit-on dans le rapport de l'organisation Human Rights Watch.

«Des cas de décès dans les camps d'éducation politique, faisant état de violences physiques et psychologiques, ainsi que du stress dû aux mauvaises conditions de vie, à la surpopulation carcérale et à l'emprisonnement à durée indéterminée» ont été rapportés. «Bien que des soins médicaux de base soient disponibles, les personnes sont maintenues en détention même lorsqu'elles ont une maladie grave ou sont âgées; il y a aussi des enfants âgés d'une dizaine d'années, des femmes enceintes et allaitantes ainsi que des personnes handicapées. Les anciens détenus ont signalé des tentatives de suicide et des peines sévères pour désobéissance dans les locaux [des camps de détention]».

La Chine a avancé que les camps étaient des écoles de formation professionnelle.

Les groupes ouïghours ont appelé Mohammed bin Salman à utiliser sa visite officielle pour faire pression sur la Chine sur la question des camps de concentration, l'Arabie saoudite étant traditionnellement un défenseur des droits des musulmans dans le monde.

Mais sous la direction du jeune prince héritier, les dirigeants du pays sont devenus plus pragmatiques dans la poursuite de leurs intérêts en matière de politique étrangère. Par exemple, l’Arabie saoudite aurait commencé à tisser des liens plus étroits avec Israël en dépit des plaintes persistantes d’organisations de défense des droits de l’homme concernant le traitement réservé aux Palestiniens par ce pays. L’alliance provisoire a pour objectif de marginaliser l’Iran, l’ennemi commun d'Israël et de l’Arabie saoudite.

Mohammed bin Salman rencontrera également le président chinois Xi Jingping lors de sa visite dans le pays. La Chine et l'Arabie saoudite entretiennent des relations économiques étroites, ayant réalisé des échanges commerciaux estimés à 63 milliards de dollars en 2018.

Le meurtre du chroniqueur du Washington Post Khashoggi dans le consulat d'Arabie saoudite en Turquie en octobre 2018 a isolé l'Arabie saoudite sur la scène internationale. Les services de renseignements américains ont déterminé que Mohammad bin Salman était responsable de l’organisation du meurtre.

 

Par Cristina Maza Le 22/02/19 à 09h24 - Newsweek

Traduit de l'anglais par Ümit Dönmez

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


ACTUALITÉ CONNEXE "OUÏGHOUR" / "XINJIANG"  / "CHINE"

 

«La Turquie aide à faire connaître le sort des Ouïghours en Chine» selon un activiste ouïghour
12 février 2019

Des intellectuels et des scientifiques ouïghours sont toujours disparus
11 février 2019

Manifestations à New York en solidarité avec les Ouïghours
10 février 2019

La Turquie appelle la Chine à fermer les camps de détention des Ouïghours
9 février 2019

Des manifestations à Berlin en solidarité avec les Ouïghours
21 décembre 2018

Les législateurs indonésiens appellent à l'action contre la persécution des Ouïghours
13 décembre 2018

Chine : Des expatriés ouïghours dénoncenent les pressions sur leurs familles au Xinjiang
28 juin 2018

Chine: Appels à hisser le drapeau national sur les mosquées
21 mai 2018

La Chine interdit le port de la barbe et du niqab au Turkestan oriental
30 mars 2017

Un académicien ouïghour emprisonné en Chine remporte un prix des Droits de l'Homme
12 octobre 2016

Un glissement de terrain fait 35 morts dans le Xinjiang
7 juillet 2016

La Chine s’oppose à l’attribution d’un prix des droits humains à un leader ouïghour
1 avril 2016

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE



 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]