Un footballeur résiste à son extradition de la Thaïlande vers Bahreïn

Un footballeur résiste à son extradition de la Thaïlande vers Bahreïn

Publié par Ümit Dönmez le . Publié dans Actualité Asie

Les autorités bahreïniennes accusent Hakeem al-Araibi d'avoir vandalisé un poste de police en 2014.

 

Hakeem al-Araibi demande à ne pas être extradé vers son Bahreïn natal depuis la Thaïlande, selon les médias.

Lundi, le journal «The Nation» a annoncé qu'un tribunal de Bangkok avait placé en détention provisoire Al-Araibi, 25 ans, pendant deux mois supplémentaires.

Le président du tribunal lui aurait donné 60 jours pour enregistrer officiellement ses objections à la demande d’extradition de Bahreïn.

Le procès devrait reprendre en avril.

«S'il vous plaît, ne me renvoyez pas à Bahreïn», aurait crié al-Araibi en entrant dans la salle d'audience.

La Thaïlande et Bahreïn ne partagent aucun traité d'extradition. Néanmoins, les procureurs ont déclaré vendredi au tribunal que la Thaïlande avait accepté la demande de Manama puisque Bahreïn avait "promis un traitement réciproque des Thaïlandais à l'avenir".

Sur notification de Interpol, Al-Araibi a été arrêté par la police thaïlandaise en novembre dernier à son arrivée - avec son épouse - d'Australie.

Nadthasiri Bergman, avocat d’Al-Araibi, a juré de combattre la demande d’extradition par des «arguments solides».

En 2014, un tribunal de Bahreïn a condamné Al-Araibi à 10 ans de prison pour plusieurs accusations de vandalisation d'un poste de police.

Il a, peu après, fui le pays pour l’Australie, où il joue au football pour un club local à Melbourne.

Al-Araibi nie tout acte répréhensible, qualifiant les accusations portées contre lui de «politique».

Il a déclaré qu'il jouait dans un match de football télévisé au moment des faits reprochés.

Lors de l'audience à Bangkok, Craig Foster, ancien capitaine de l'équipe de football australienne, s'est présenté - avec d'autres supporters - pour exprimer sa solidarité avec le footballeur demandeur d'asile.

"L'Australie est avec vous, mec!", Cria Foster dans la salle d'audience. "Votre femme envoie son amour!"

La détention d'Al-Araiba et son éventuelle extradition ont donné lieu à des manifestations en Australie et ailleurs pour soutenir le footballeur dans sa bataille juridique.

 

Rıyaz Khalıq, Adam Moro, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer