La Corée du Sud s'approvisionne en pétrole iranien

Publié par Ayvaz Çolakoğlu le . Publié dans Actualité Asie

Les entreprises Hyundai Oilbank et Hanwha Total prévoient de reprendre les importations de pétrole iranien à partir du début du mois de février.

La Corée du Sud a importé pour la première fois du pétrole iranien depuis qu'elle a été exemptée des sanctions américaines contre ce pays.

Selon un article du Business Korea, publié mercredi, après une interruption de 6 mois, les entreprises sud-coréennes ont de nouveau commencé à importer du pétrole iranien.

Le million de barils de pétrole acheté par l'entreprise SK Incheon Petrochem and SK Energy est arrivé le 19 janvier au port d'Incheon en Corée du Sud.

Un second pétrolier, transportant également un million de barils de pétrole, est attendu en Corée du Sud pour le 31 janvier.

Les entreprises Hyundai Oilbank et Hanwha Total prévoient de reprendre les importations de pétrole iranien à partir du début du mois de février.

Dans l'article, il est précisé que le pétrole iranien est moins cher et de meilleure qualité comparé au pétrole importé des pays du Moyen-Orient.

En raison des sanctions américaine, la Corée du Sud avait cessé de s'approvisionner en pétrole iranien au mois d'août 2018.

Washington a commencé à appliquer les sanctions contre l'Iran au mois de novembre 2018 et annoncé dans la foulée que 8 pays, parmi lesquels la Corée du Sud, en seront exemptées pendant une période de 6 mois.

 

 Ahmet Dursun, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer