Bangladesh : Rohingyas bloqués à la frontière, repris par l’Inde

Bangladesh : Rohingyas bloqués à la frontière, repris par l’Inde

Plus de 1300 Rohingyas ont fui l’Inde vers le Bangladesh au cours des 22 premiers jours de 2019.

Quelque 31 réfugiés rohingyas, bloqués les 4 derniers jours dans le no man’s land entre les frontières du Bangladesh et de l’Inde, ont été «récupérés» par l’Inde mardi, a déclaré un responsable de la police frontalière bangladaise.

"Ils [gardes-frontière indiens] ont repris les Rohingya bloqués mais ils ne nous en ont pas informés", a déclaré le lieutenant-colonel Muhammad Golam Kabir, chef du 25e bataillon des garde-frontières du Bangladesh (BGB).

La Force de sécurité de la frontière indienne (BSF) avait tenté de les «pousser» au-delà de la frontière tandis que le BGB ont empêché cette tentative, laissant des dizaines de réfugiés bloqués à ciel ouvert dans le no-man's land, selon la presse bangladaise.

La partie bangladaise a affirmé que les Rohingya venaient d'Inde, ce que les gardes-frontière indiens ont démenti.

"Ils sont coincés entre la frontière internationale et la clôture de barbelés [...] Ils ont essayé d'entrer en territoire indien du côté du Bangladesh et nous les avons arrêtés", a déclaré dimanche l'inspecteur général adjoint de la BSF, Bel Belwa, à l’agence de presse indienne « Press Trust of India».

Cependant, Kabir a déclaré que ces 31 réfugiés rohingyas vivaient en Inde avec des cartes d'identité délivrées dans ce pays par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Le responsable a déclaré que les membres du BGB étaient "malheureusement accusés d'avoir repoussé ces Rohingya en Inde".

"Nous avons fermement protesté contre cette accusation et les avons exhortés à examiner les documents et les personnes sur le terrain, ainsi que les cartes d'identité, les carnets de santé et les certificats de réfugié que le HCR leur a délivrés en Inde", a souligné Kabir.

Depuis le début de l'année, au moins 1 300 musulmans rohingyas seraient entrées au Bangladesh en provenance de l'Inde, craignant une expulsion forcée vers le Myanmar.

Le gouvernement indien de droite avait informé son Parlement en 2017 que plus de 14 mille musulmans Rohingya, enregistrés auprès du HCR, restaient en Inde. Cependant, les organisations humanitaires estiment qu'il y a environ 40 mille Rohingyas dans le pays.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


ACTUALITÉ CONNEXE "ROHINGYA"

 

L'Arabie Saoudite prévoit d'expulser 250 musulmans Rohingyas vers le Bangladesh
21 janvier 2019

 


ACTUALITÉ CONNEXE "INDE"

 

Inde: Pris de remords après avoir détruit une mosquée, il en bâtit des dizaines d'autres
17 janvier 2019

Inde: Une manifestation de militants hindous exige la construction d'un temple sur le site d'une mosquée détruite
10 décembre 2018

«La Turquie et l'Inde doivent diffuser les valeurs démocratiques dans le monde»
17 octobre 2018

Poutine salue le partenariat stratégique russo-indien
5 octobre 2018

Premier vol Inde-Israël traversant l'espace aérien saoudien
23 mars 2018

Une actrice turque à Bollywood, chantera en turc dans son prochain film
27 décembre 2016

Des universitaires turcs appellent à renforcer les liens avec l'Inde
26 novembre 2016

Mali: Soutien de l'Inde pour préserver les manuscrits de Tombouctou
2 octobre 2016

L’Inde va octroyer la citoyenneté aux réfugiés hindous
23 juin 2016

Inde: Mort de 80 personnes dans de violents orages
22 juin 2016

Iran et Inde utiliseront l’Euro dans le commerce du pétrole
11 avril 2016

Hammond souhaite la reprise du dialogue sans conditions entre l’Inde et le Pakistan
8 mars 2016

Afghanistan : 7 morts dans l’attaque du consulat indien à NangarharAfghanistan : 7 morts dans l’attaque du consulat indien à Nangarhar
3 mars 2016

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]