Philippines : Ouverture du vote sur l’autonomie des Bangsamoros

Philippines : Ouverture du vote sur l’autonomie des Bangsamoros

Le référendum devrait accorder aux Bangsamoro ou Moro - les musulmans philippins vivant sur une île dans le sud de l’archipel - une autonomie tant attendue.

Le référendum historique sur l’autonomie de la région des Bangsamoros, dans le sud des Philippines, s’est ouvert lundi.

Plus de 2,83 millions de citoyens sont appelés à se prononcer sur la loi organique de Bangsamoro (BOL) dans un contexte marqué par de strictes mesures sécuritaires à Cotabato City, le chef-lieu de la région de Mindanao, à majorité musulmane.

Le vote s’est ouvert à 07:00 (23:00 GMT) et s’achèvera à 15:00. (07 :00GMT).

Le référendum devrait accorder aux Bangsamoro ou Moro - les musulmans philippins vivant sur une île dans le sud de l’archipel - une autonomie tant attendue.

Al Hajj Murad Ebrahim, dirigeant du Front de libération islamique Moro, a voté à l'école élémentaire centrale Simuay Junction. Il a déclaré aux journalistes qu'il espérait que la loi serait ratifiée.

"La BOL est notre outil pour la paix et le développement", a déclaré Ebrahim.

Une fois le projet de loi ratifié, la région autonome de Bangsamoro dans le Mindanao musulman (BARMM) sera établie.

- Accord d'autonomie

La BOL devrait assurer plusieurs avancées sur les plans juridiques et économiques pour les musulmans de la région.

Avec la mise en place du gouvernement Bangsamoro, des tribunaux de droit islamique seront mis en place dans la région.

Les autorités régionales seront transférées de la capitale Manille au gouvernement de Bangsamoro.

Une fois la BOL ratifiée, le MILF devrait également mettre démobiliser 40 mille combattants de ses forces armées islamiques de Bangsamoro (BIAFF).

 

Diyar Güldoğan, Qualid Filsde Mohamed Chine

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]