Souffrances des Rohingyas: Sanctions de l'UE contre 7 responsables du Myanmar

Souffrances des Rohingyas: Sanctions de l'UE contre 7 responsables du Myanmar

Les sanctions de ce vendredi, portent à 14 le nombre des Birmans sanctionnés pour des violations des droits de Rohingyas.

 

L'Union européenne (UE) a imposé vendredi des sanctions à sept responsables de la sécurité et de l'armée du Myanmar pour avoir perpétré des exactions contre la minorité musulmane des Rohingyas.

Les sanctions visent sept responsables militaires et de la police des frontières impliqués dans "des violations flagrantes des droits humains contre la minorité musulmane Rohingya et d'autres minorités ethniques et civiles", a rapporté l'agence "Associated Press".

Les sanctions incluent le gel des avoirs de ces personnes, ainsi que leur interdiction de voyager.

Les sanctions de ce vendredi portent à 14 le nombre des Birmans sanctionnés pour des violations des droits de Rohingyas.

L'UE n'a pas révélé l'identité des personnes visées par les sanctions, ni même leurs postes au sein des institutions militaire et sécuritaire birmanes.

Le 25 juin, l'UE avait imposé des sanctions à 7 membres des forces de sécurité du Myanmar, dont de hauts responsables de l'armée et d'autres membres de la police des frontières et de la police.

Depuis Août 2017, la minorité Rohingya musulmane de l'Etat birman d'Arakan a été la cible d'exactions perpétrées par par l'armée du Myanmar et des milices extrémistes bouddhistes. Le bilan de ces agression a été établi à plusieurs milliers de morts et plus de 826 mille Rohingyas ont du fuir vers le Bangladesh voisin, selon les Nations Unies.

Le gouvernement du Myanmar considère les Rohingyas comme des "migrants en situation irrégulière" en provenance du Bangladesh, tandis que les Nations Unies les classent comme "la minorité la plus persécutée au monde".

 

Menna Ahmed, Hafawa Rebhi, Saber Ghanem İbrahim Eid, Qualid Filsde Mohamed Chine

Photographie : Archive, Agence Anadolu

Crise des Rohingyas: L’Indonésie et l’ASEAN prêts à contribuer à une solution

Le génocide des Rohingya se poursuit au Myanmar

La Malaisie appelle l’ONU à réagir aux atrocités subies par les Rohingya

Ankara appelle le Myanmar à résoudre la question des Rohingya

70% des enfants Rohingya au Bangladesh sont non-scolarisés

 

 



 

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE




 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]